Appel au dernier sursaut nationaliste: madame Olive Lembe la « Dauphine », pour quel avenir ?

Madame Olive Lembe Kabila

Les jours se suivent et se ressemblent chez les Kabila mais le secret reste bien gardé. Comment arriver au scenario du genre Poutine-Medvedev-Poutine ? Le scandale du week-end passé n’a fait que renforcer ce que pense Joseph Kabila : « Wote ni wadjinga », ils sont tous « idiot ».

A quand la démission de la Bande à Quatre ?

En attendant la démission très  souhaitée et réclamée de la Bande à quatre (Aubin Minaku, Corneille Naanga, Mova Sakanya et Shadary), le clan des Kabila continue à peaufiner ses stratégies de choix du dauphin et aucun de vous ne sera jamais le Dauphin.

Un million d’excuses  cher Aubain Minaku, le taciturne Kabila vous prends tous pour de « Wadjinga » (traduction, idiots) et votre prestation grotesque du week-end dernier a enlevé toute doute qui lui restait. Comment pouviez-vous bâcler une tache aussi simple et arriver a un résultat aussi saugrenu ?

Concours de beauté ou recherche du « Dauphin » ?

Pour ceux qui nous suivent, ils se rappelleront que nous avions il y a quelques années livré au Peuple Congolais, la stratégie de Joseph Kabila qu’il mijotait en coulisse sans le dire : l’hypothèse de lancer son épouse, Olive Lembe dans sa succession à la tête du Pays. La raison est simple : elle est sous contrôle du clan Kabila ; elle sait battre campagne au niveau nationale; elle en a l’expérience ; elle est polyglotte ; elle est de l’ouest et de l’est en même temps et elle est très soumise. Voila !

En son temps cet article avait fait du buzz. Sitôt dénoncé sitôt et selon ses habitudes, Joseph Kabila a gelé cette hypothèse pour distraire ses Collaborateurs, il a commencé à faire miroiter à ses ouailles les possibilités les uns les autres d’être choisis comme dauphin. Cette stratégie continue à ce jour. Au fond l’intelligence de cette action est de maintenir les troupes en respect et unies. Son effet était immédiat : le défilé de tous les « wadjinga » rêveurs sur le tapis rouge.

On a vu récemment Matata Mponyo dans la presse qui y croit et fait des appels de pieds sous la table pour succéder le Raisi. Il en va de même pour Kikaya bin Karubi qui était allé aussi loin pour insulter tous les métis en espérant attirer l’attention du juge suprême, Joseph Kabila. Nous avions également vu défiler Aubain Minaku et  Raymond Tshibanda. Ce dernier est allé aussi loin que de fermer ses yeux sur le concubinage de sa fille et son chef.

Visée dynastique en RDC et la chute de Mugabe

Pour ceux qui scrutent les faits et gestes ces derniers temps du Clan Kabila, la chute de Robert Mugabe a été suivie de très prêt par Joseph Kabila, non seulement parce qu’il s’agit d’un des derniers des ses soutiens mais surtout parce que la stratégie élaborée à trois (Zuma, Mugabe et Joseph Kabila) consistait à placer leurs trois épouses à la tête chacun de leur Pays consécutif ainsi, le contrôle de ceux-ci allait persévérer au mépris des Peuples concernés.

Le Château de cartes bâti sur du sable de Mugabe s’est effondré, celui de Zuma subira le même sort dans quelques jours. Quant à celui de Joseph Kabila, une source auprès de madame Olive Lembe que nous avions cultivée depuis longtemps nous a dévoilé les pots aux roses. Joseph Kabila, envisage de choisir son épouse, Olive Lembe comme dauphine au poste de Candidat PPRD à la présidence de la République Démocratique du Congo.

C’est dans ce cadre qu’il faut situer la dernière sortie de cette Femme au marché  dans la ville Goma en train de distribuer des enveloppes d’argents. C’est également dans ce cadre que la fameuse loi électorale en préparation est envisagée. Les Députés de la Majorité ne sont que des « wadjinga », dindons de la farce.

Que la bande à quatre sache que leur véritable adversaire n’est pas de l’opposition politique mais elle est au sein même de la résidence de GLM. Nous en sommes sur a 100 %.

PPRD ou un panier à crabes ?

Mettez les crabes dans un panier ouvert et revenait deux heures plus tard. Aucun crabe ne sera sorti du panier. La raison est simple, aussitôt qu’un crabe arrive au sommet, il est tiré dans le panier par un autre…

Les prétendants du PPRD agissent pareillement. Ils vont successivement être écartés pour baliser le chemin à Olive Lembe, une version Congolaise de Grace Mugabe. Leurs jours sont comptés. Ils seront opposés les uns contre les autres et se disqualifieront.

Avons-nous encore un seul homme en uniforme qui a prêté fidélité à la nation congolaise et non à l’individu Joseph Kabila, président illégal et illégitime ? Comment peut-on se sacrifier pour un individu qui est illégitime plutôt que de mourir pour le drapeau national avec honneur ?

Quid de nos forces armées ?

Le pouvoir est concentré dans les mains de Kabila et seule une poignée de généraux et officiers qui lui sont absolument fidèles, contrôlent les troupes. Les autres sont envoyés dans les théâtres d’opérations sans armement et ni munition. Les munitions ne sont délivrées que quand ils sont en poste et retirées aussitôt après.

Rappelez-vous de la dernière explosion de l’avion Russe a N’Sele ? Cet avion transportait les munitions pour une opération militaire contre Yakutumba.

En bref, Joseph Kabila ne fait pas confiance à ses généraux, et voilà pourquoi il n’a pas peur d’un coup de force dans le style zimbabwéen à l’intérieur de FARDC. Ses généraux sont dépourvus d'hommes et logistiques.

Cependant, vouloir c’est pouvoir comme on le dit. Qui veut la fin, veut le moyen et quand on y réfléchit bien, ce ne sont pas les moyens qui manquent. Juste un peu de justesse d’esprit et vous verrez qu’il ya plein de moyens. Ainsi, nous n’allons pas dans cette rubrique, servir d’avocats de diable et justifier l’amorphisme et le manque de patriotisme de nos officiers. Pas un seul homme courageux en uniforme ? Impensable !

De ces faits, les Forces Armées doivent ramasser les débris de courage qui leur reste et se préparer pour barrer la route à cette nième folie de Joseph Kabila qui n’éprouve aucune considération envers le Peuple Congolais. Il ne cultive que du mépris. « Wadjinga »  comme il aime dans ses moments de divagation traiter ce Peuple.

Réveil de la conscience nationaliste

C’est ne pas un sermon mais rappelons que Moise Katumbi, Pierre Lumbi, Olivier Kamitatu, Christophe Lutundula, Francis Kalombo  et tant d’autres avaient par sursaut patriotique quitté leur zone de confort et privilèges. Ils courent chacun un danger permanent et de risques énormes.

Il est temps que nos officiers fassent de même. Y’a-t-il  un seul “Chinlwange” parmi les FARDC ? Surement oui, car tout général qui est nationaliste et qui reste fidèle a son serment pour protéger la nation même au prix du sacrifice suprême est un “Chinlwange” potentiel. Il ne reste qu’à faire un pas en avant. Ce petit pas qui fera de vous, un héros ou un groupe d'héros et dont les noms seront honorés et célébrés  de génération en génération.

Le Mot de la Fin

Nous savons comme à l’accoutumée, Joseph Kabila va mettre en marche sa machine de propagande pour demander à la population d’ignorer cette information. Elle est pourtant vraie, venant d’une source très autoritaire. C’est un coup de dribbling et “tshobo” simultanés, par une femme a la Bande a Quatre, a nos vaillants officiers, que ça soit François Olengha,  Amisi Tango Fort, General Kifwa et j’en passe. Le “tshobo” n’est pas un but mais, venant d’une femme non qualifiée, c’est le préambule d’une forfaiture, une catastrophe et nombreuses décennies de chaos. Ils ont dit NON au même “tshobo” au Zimbabwe, qu'en dites-vous ?

Tenez-vous bien, malgré les conséquences chez Mugabe, Joseph Kabila envisage  de narguer les Congolais. Quant à la concernée, chance “eloko pamba”. Sans gêne, elle se découvre la capacité de gérer ce pays comme son Mari le gère comme une chefferie.

Les Jours qui arrivent nous réserveront autant de surprises.

Miso Ga  


 

Categories: 

Comments (0)

Leave a comment