(Audio) Accord Tacite du Numero 1 Congolais ? Les Banyamulenge Profitent de l’Absence de Felix Tshisekedi Pour Dégarnir Militairement le Sud-Kivu

Azzarias Ruberwa, Moise Nyarugabo, Joseph Kabila, Felix Tshisekedi

Une de trois audio qui sont tombés dans notre rédaction a une répercussion immédiate sur la stabilité et l’intégrité de la RD Congo. La première audio en Swahili (voir le transcrit ici-bas) présente une menace et danger immédiat auquel le Sud-Kivu devra faire face.

Depuis un certain temps, les Banyamulenge livrent une « Psy Op » (Psychological Operations ou Guerre Psychologique) contre les Kivutiens. En 1996 du temps de l’AFDL, la « Psy Op » avait marché, faisant que les militaires Zaïrois abandonnaient leur position avant même que l’ennemi arrive. Cela n’est plus possible, car les Congolais se partagent efficacement les informations et dénoncent tout !

Personne n’a le pouvoir de leur donne le Kivu. De ce fait il faudra effectivement que les jeunes soient préparés. Cette fois-ci, les leaders du territoire de Walungu doivent donner leur cote part pour que  leurs jeunes se préparent également à combattre l’invasion Rwandaise.

Le grand Kivu ne doit pas compter sur Felix Tshisekedi. Au moment que nous écrivons ces quelques lignes, il est en visite à Atlanta où il va se rencontrer avec les hommes d’affaires américains et aller diner chez le Basketteur Congolais, Dikembe Mutombo. Il est trop distrait et désorganisé pour compter sur lui. En plus, il fera au moins 3 semaines en dehors du pays et aussitôt arrivé à Kinshasa, il va repartir pour la Russie pour deux semaines.

Bien que fils du héros national Étienne Tshisekedi, Felix Tshisekedi n’a pas ni le courage de son papa et ni d’épine dorsale pour tenir debout de lui-même. De ce fait, tous les différents quartiers généraux doivent se mobiliser, se préparer pour l’inévitable et livrer un combat asymétrique contre les envahisseurs Rwandais. N’est-ce pas que la guerre du Vietnam aura prouvé que seule la puissance militaire ne puisse vaincre un peuple qui refuse la domination ? Au moment que nous couchons ces lignes deux avions Coréens avec munitions sont tombés en embuscade et en possession des resistants (voir notre prochain article).

Le grand Kivu doit dire NON à l’invasion du Rwanda même si la mascarade est l’instrumentalisation une fois de plus de Banyamulenge. De la même façon que leur Roi Rwabugiri avait était tué par les vaillants combattants « Ntoré » du Mwami de Buhavu. Ceux qui ont trahi la RD Congo en vendant le Kivu doivent être mis en garde !

  1. Allo
  2. Bonjour
  3. INTERLOCUTEUR A : Je voulais t’informer qu’il y a ici une situation lamentable. On a pris les 3.306 [soldats] du 6eme régiment qui protège Mwenga, Shabunda et Walungu. On a enlevé tous les militaires de ce régiment. Voir même le dernier commanda qui a été affecté ici. Il a été renvoyé. C’est le numéro un de la justice qui m’a appelé pour m’informer. De dire à tous vos politiciens que ceci est une mauvaise situation. On me dit qu’on va envoyer 100 militaires qui seront commandés par des Munyamulenge tutsi. Il m’a appelé hier pour me dire de tout faire. Si vous dormez, le pays part [entendez, balkanisé].
  4. Hier j’ai essayé de contacter certaines personnes au téléphone. Pour certains, le téléphone passait, mais ils ne décrochaient pas. Alors on m’a demandé de faire l’impossible pour informer tout le monde. Car c’est quelque chose qui est très politisé.
  5. J’ai appelé le vieux, mais il n’a pas décroché.
  6. INTERLOCUTEUR B : Cava, cava, je vais transmettre ce message
  7. INTERLOCUTEUR A : Il faut le faire, car il est clair que les choses sont très politisées. Ils veulent que ces trois territoires soient gérés par ces messieurs [entendez les Banyamulenge]. Le 6eme régiment que nous avions ici avait au moins trois mille militaires. Si on doit nous envoyait 10 en remplacement de trois milles alors que l’insécurité était totale. Donc ils ont un autre objectif.
  8. C.-à-d. qu’ils veulent librement récupérer ces territoires, car personne ne va protester. C’est ainsi que nous disons à nos jeunes d’entrer dans la forêt.
  9. J’ai suivi sur WhatsApp, un Munyamulenge qui disait qu’ils vont prendre tout l’Est. Que vous le vouliez ou non, nous allons vous gérez. Que nous allons vous diriger !
  10. J’ai suivi ça sur WhatsApp ! La personne qui parle est un Rwandais et il dit qu’on leur avait donné l’Est de la RD Congo. Et que le processus est arrivé à sa fin.
  11. Il a dit que vous contestiez on non, c’est un fait accompli, nous allons vous dirigez.
  12. Je vais encore regarder dans mon téléphone pour voir si je l’ai encore.

 

Comments (0)

Leave a comment