(Audio) Guerre Contre l’Hégémonisme Rwandais au Kivu : Des Questions sur Vital Kamerhe, Madame Denise Nyakero et un Ultimatum Aux Creuseurs Bashi ;

Vital Kamerhe, Denise Nyakero

La guerre contre l’hégémonisme des envahisseurs Rwandais est aux pas de la porte du grand Kivu. D’après cette audio dont nos services on transcrit pour une meilleure distribution à nos lecteurs parsemés dans de différents coins du pays et qui ont de moyens limités, le message est clair. Quand un voleur entre dans votre maison et menace la femme du viol et les enfants de servitude, il ne vous donne pas d’autre choix que de vous battre avec toute votre force et ressource en votre disposition.

La sécurité vient avant les aspects économiques, pensent-ils. Les combattants du Sud-Kivu demandent aux jeunes Bashi, les seuls absents aux combats, de quitter les carrières minières, se joindre aux autres combattants et défendre le grand Kivu contre l’envahisseur Rwandais. Vos ancêtres, les combattants « ntorés » Bashi étaient de farouches guerriers ; ils se sont distingués dans plusieurs batailles et ils ont même tué le Roi Rwandais Rwabugiri.

Vous aurez tous le temps pour creuser l’or en toute quiétude et vous enrichir. Pour le moment, l’intégrité territoriale et votre avenir sont menacés. L’ennemi se trouve à Minembwe et dans les organes gouvernementaux à Kinshasa. Il faut les chasser. C'est ça l'unique langage qu'Azarias Ruberwa et Moise Nyarugabo vont comprendre !

  1. Bonjour chers Kivutiens ;
  2. Il y a une question qui persiste sur nos frères Bashi ;
  3. Quand nous regardons la configuration du Kivu, il y a le Nord-Kivu, Sud-Kivu et le Maniema
  4. C’est ça le Kivu bien qu’il a été divisé en 1989. Mais nous sommes tous d’un même père et une même mère ;
  5. Nous tous sommes endeuillés, attaques par les pays voisins, le gouvernement Congolais.
  6. Il y a une complicité avec le gouvernement Congolais, les Nations-Unies et Rwanda pour nous tuer et démembre notre pays ;
  7. Comme ils ont planifie de balkanise notre pays, voyez qu’au Nord Kivu, nos frères Nandes et les autres ont de groupes armés  pour protéger le pays, protéger que le territoire ne soit pas conquis ;
  8. Quand nous allons au Maniema, il y a des combattants qui se battent pour que le pays ne soit pas conquis ;
  9. Si nous descendons vers le Sud-Kivu, il y a des combattants Fulero, les combattants Rega, les combattants Bembe, les combattants de nombreuses tribus comme les Combattants Buyu, toutes les tribus réunies, à l’exception de [peuple] Bashi ;
  10.  Les Rwandais menacent de démembrer le Kivu ;
  11. Les Rwandais menacent, tuent et commettent de massacres, mais pour nos frères Bashi, ça ne leur dit rien ;
  12. Je reviens un peu en arrière. Pour les Bashi, même s’il y a des morts ailleurs, jamais ils ne vont faire un message de support disant que « nous la communauté Bashi Cyabuguma de Bashi, condamnons l’acte qui se passera tel ou tel autre endroit ; cela n’a jamais été fait.
  13. Nous faisons encore un saut en arrière, on a beau dire que Bitakwira a dit ceci,  Bitakwira a dit cela, personne ne dira que Bitakwira est Rwandais ;
  14. Néhémie Mwilanya (DIRCAB de Kabila) vend le pays, mais personne ne dira que Nehemie est Rwandais ;
  15. Mais, ses frères l’ont condamné ;
  16. Les Néhémie Mwilanya ont vendu le pays, personne n’a dit qu’il est Rwandais, mais ses frères l’ont condamné ;
  17. Quand Bitakwira a commencé ses commérages et vendre le pays, ses frères  Fulero l’ont rejeté ;
  18. Quand Néhémie a vendu les terres de Bubembe chez Azarias, ses frères Bembe l’ont rejeté ;
  19. Mais, l’on nous dit que Kamerhe est Rwandais. Nous avons fait des enquêtes qu’il est réellement Rwandais et qu’il est le premier dans le putsch   pour démembrer la province. Mais Kamerhe est Mushi.
  20. Je n’envoie pas cette audio pour créer des polémiques et créer des luttes internes, mais on doit mettre les points sur les “I”.
  21. Aussi,  c’est entre nous frères. Kamerhe est Mushi, mais jamais nos frères Bashi n’ont réagi pour dire qu’il est votre enfant et d’où il est venu. Car nous voyons que tous ses intérêts pèsent en faveur du Rwanda. Il n’a aucun intérêt chez nous.
  22. Quand Tshisekedi a été choisi, vous nous avait dit que sa femme est Mushi. Nous n’avons pas refusé et l’avons accepté.
  23. Mais ce qui surprend est que nous avons des millions d’orphelins dans le Nord, Sud et Maniema. Mais, elle va au Rwanda pour demander 200 orphelins.
  24. Alors on se pose la question de savoir si les Nyakero sont de la [tribu]  Bashi ou [tribu] Havu.
  25. On nous dit que ce n’est pas un nom de Bashi et que le nom serait un nom rwandais apparié aux [tribus] vers l’Ouganda. Eh ben, nous avons mis un autre point d’interrogation ; et cela a soulevé beaucoup de questions.
  26. Aujourd’hui, vers les Hauts Plateaux de Mitumba, il y a une grande guerre initiée par les Rwandais pour couper Minembwe et en faire un pays.
  27. C’est une Localité où il y a les Babembe, les Fuliro, les Nyindu, les Vira, les Rega et nos frères venant du Maniema sont montés pour venir se battre, se disant que nos frères dans le Sud-Kivu sont sous attaques et ont besoin d’aide.
  28. Nous voyons également les déclarations de nos frères Nandes et Hunde dans le Nord Kivu qui nous soutiennent et disons merci ;
  29. Le plus étonnant est que nos frères Bashi qui sont dans la capitale de la Province, en fait une triple capitale avant la division de la province.
  30. Avant que Kindu ne soit la capitale du Maniema, Bukavu était le chef-lieu ;
  31. Nos frères Bashi, vous nous faites la honte. Vous êtes les plus nombreux dans quatre territoires.
  32. Vous allez nous dire que vous n’avez pas de jeunes garons qui peuvent aider les autres dans cette bataille ?
  33. C’est vrai que la guerre ne le livre pas dans une seule forme. Elle peut être multi-dimensionnelle.
  34. Vous avez l’argent, mais nous n’avons jamais vu aucune [contribution à l’effort de guerre] ;
  35. Vous êtes en plus les premiers à critiquer ceux qui se battent ;
  36. Oh Yakutumba se battent chez lui seulement… ti voudras que Yakutumba viennent se battre chez vous, qu’avez-vous fait ?
  37. Si les Bembes, Fulero et Vira étaient aussi nombreux que vous. On aurait déjà libéré le Kivu ;
  38. Vous êtes le plus nombreux ; vous avez l’argent ; vous avez étudié, mais on n’en voit pas l’impact ;
  39. Je publie cette audio pour que cela touche votre cœur ;
  40. Nous sommes de frères nous devons nous dire des vérités, car nous sommes fatigués ;
  41. Chers frères [Bashi], vous nous fatiguez ;
  42. Les gens meurent nombreux. Les Rwandais montent un plan pour découper notre pays, mais vous ne réagissez pas ;
  43. Pour le moment, vous êtes toujours occupé à aller à Mississi, aller à [inaudible], aller a Kamituga pour creuser l’or et la cassitérite ;
  44. Voici notre résolution, car vous êtes les seules qui aiment l’argent, pensez que les autres n’aiment pas l’argent et les affaires ;
  45. Il ne s’agit pas de la jalousie ou quelque chose d’autre. Cette audio est faite en groupe au nom des fils du Kivu ;
  46. Les frères Bashi, doivent cesser d’abord d’aller creuser l’or de Mississi, Lunga et de Kamituga ;
  47. Attendez d’abord que les autres aillent se battre pour le pays. Après la guerre et si nous gagnons, vous reviendrez creuser l’or pour que nous puissions tous jouir de nos richesses ;
  48.  Si les Rwandais remportent cette guerre dans laquelle nous sommes engagées, il n’y a pas de problèmes, vous irez encore creuser ;
  49. Voyez-vous. Ce message est un ultimatum. Je ne demande pas qu’on tue les Bashi. Non c’est sont nos frères.
  50. Nous demandons aux Bashi de suspendre d’aller a Mississi pour creuser l’or ;
  51. Nous vous donnons deux semaines. Ceux qui sont à Mississi doivent se retirer et retourner chez eux a Bukavu pour manger le “sombé” (feuille de manioc) avec les enfants ;
  52. Nous voulons d’abord nous battre pour le pays ;
  53. Eux ne veulent pas se battre pour le pays. Ils veulent chercher l’argent ;
  54. Qu’ils nous laissent nous battre et après avoir libéré le pays, ils viendront encore creuser de l’or ;
  55. Nous ne faisons pas de division et ni du tribalisme et ce sont nos frères ; qu’ils nous laissent d’abord nous battre, car les temps sont mauvais ;
  56. Les temps sont mauvais ; les Rwandais nous ont envahis et les plans que nous avons reçus au niveau national et niveau international sont mauvais,
  57. Pour ce faire, nos frères Bashi doivent d’abord retourner à Bukavu et vous mettre à l’abri, car nous ne voulons pas qu’on dise qu’on a tué les Bashi. Nous vous aimons beaucoup 
  58. Retournez à Bukavu. Nous donnons un peu de temps à tous les Bashi qui sont dans les carrières a Fizi, Shabunda, Mwenga et ailleurs. Retournez d’abord à la maison ;
  59. Vous ne voulez pas vous battre pour le pays et vous ne pensez même pas vous battre pour le pays.
  60. Pour ce faire, allez-vous mettre à l’abri pendant que nous allons liber notre Kivu ;
  61. Quand nous allons libérer le Kivu, vous reviendrez creuser l’or en paix ;
  62. Si nous sommes vaincus par les Rwandais et sommes chassés, comme vous n’avez pas participé à la guerre, vous pourrez collaborer et revenir creuser l’or, la cassitérite et les autres minerais ;
  63. C’est ça le message que nous envoyons a tous les enfants du KIVU ;
  64. Nous demandons à tous les enfants du Kivu en général, Nord, Sud et le Maniema, de nous lever et nous entraider pour nous battre contre un ennemi commun.
  65. Trop, c’est trop.
  66. Nous sommes ceux qui sont éprouvés ; nous sommes les victimes.
  67. Je sais que mon audio est longue, je vous remercie, mais nous disons :
  68. TOUS LES BASHI DOIVENT SE RETIRER DE CARRIÈRES, CAR NOUS DEVONS D’ABORD NOUS BATTRE CONTRE LES RWANDAIS POUR LIBÉRER CHEZ NOUS. TANT QUE LE SANG NE SERA PAS VERSÉ, NOUS N’AURONS PAS LA VICTOIRE ET NI LA PAIX.
  69. QUI AIME LA PAIX,  PRÉPARE LA GUERRE ;
  70. NOUS VOULONS LIVRER LA GUERRE POUR QUÉ NOUS AYONS UNE PAIX DURABLE. MERCI
Categories: 

Comments (0)

Leave a comment