Course à l’Enrichissement Illicite : Le Clan Tshisekedi Fait Main Basse au Katanga

Felix et Chtistain Tshisekedi

C’est à Washington DC que Felix Tshisekedi avait promu de « déboulonner » un système qui était rongé par une corruption endémique. Hélas, les mêmes problèmes qu’on reprochait à Joseph Kabila ont rapidement rattrapé Felix Tshisekedi, son point carré, son beau-frère et surtout sa famille biologique. Seuls les jeunes membres de l‘UDPS restent encore les dindons de la farce quand leur leader et la famille Tshiskedi font la course à l’enrichissement illicite.

Le peuple congolais s’était exprimé dans les urnes pour rompre avec un passé triste. Ainsi, la lutte contre les trafics d’influence, conflits d’intérêts et pratiques contraires à l’éthique devrait provenir de Felix Tshisekedi et de son entourage. Ils devraient se faire violence et prêcher par de bons exemples. Pour lutter  contre cette corruption rampante, le meilleur exemple de bon comportement éthique devrait provenir du président et de son entourage. Hélas !

En effet, on ne peut pas mener le changement qu’exigeait le peuple congolais en Décembre 2018, si on tolère les pratiques qui ont marqué l’ère Kabila. En plus, Felix Tshisekedi ne peut pas prêcher qu’il lutte contre la corruption si lui-même, au sommet de la nation,  est profondément submergé par la mafia, la corruption. Quelques résultats de l’enquête de notre fin limier dans le grand Katanga :

Saviez-vous que la société Intercom située dans le quartier du Golf à Lubumbashi est détenue par Bobo Tshisekedi et son frère, tous deux frères de Felix Tshisekedi ?

Par ailleurs, il y avait 3 remblais — entendez de la terre ou minerais transformés en talus après avoir été excavés — de minerais de cuivre et de cobalt à Kambove de plus de 500 000 tonnes chacun. Savez-vous également que la coopérative minière et agricole, « le Peuple d’Abord COMIAPA » qui occupe frauduleusement une partie du permis de la Gécamines, autrefois occupée par la société minière Boss Mining est sous la houlette de Christian Tshisekedi ?

Les bruits qui font écho à Lubumbashi est que ce dernier fait du DG Kamenga de la Gécamines presque son garçon de courses auprès duquel il vient négocier les remblais, les rejets et les permis de la Gécamines à bas prix pour le compte du puissant chinois, Mr. Fang (communément appelé patron Fally)  qui autre fois était protégé par Getoux Kabila.

Saviez-vous que la société MKT SARL appartient à Joe Nyakeru — beau-frère de Felix Tshisekedi qui est revenu de Londres — et qu’il occupe illégalement une résidence de la Gécamines ? Tenez-vous bien, cette société a obtenu 2 remblais de COCU (cuivre cobalt) à Kolwezi.

Le remblai négocié à bas prix pour le compte du Gung chinois — l’un des 5 patrons chinois qui ont acheté le quartier populaire Kasulo à Kolwezi et en ont fait une carrière minière.  Nous pouvons étendre la liste pour inclure les opérations ratées de Roselyne, « Le Peuple D’abord », au Katanga.

La famille Tshisekedi est sur les traces de la famille Kabila. Joe Nyakeru ainsi que son chef de la sécurité,  un certain capitaine Franck de la Garde républicaine terrorise, intimide les hommes d’affaires. Ils ont réussi à faire du gouverneur du haut Katanga Kyabula Jacques leur « marionnette ».

D’après nos fins limiers au Katanga, il y a beaucoup de dossiers sur la famille Tshisekedi au Katanga et leur protection des Chinois qui autrefois étaient protégées par la famille Kabila.

Au demeurant, il nous semble qu’il y ait eu un transfert civilisé pour la protection des affaires chinoises entre la famille Tshisekedi et la famille Kabila dans le domaine des mines au Katanga.



 

Categories: 

Comments (0)

Leave a comment