De son Exil Forcé aux Retrouvailles: Moise Katumbi Marche Sous La Pluie à La Rencontre de Ses Frères et Sœurs de Beni et Butembo

Moise Katumbi a Beni et Butembo

La pluie n’a pas découragé le Chairman Katumbi d’aller à la rencontre de ses frères de Beni et ensuite Butembo dans sa toute première visite sur ce sol ou le sang continue à couler à flot par suite d’une milice instrumentalisée pour déplacer les habitants de richesses que regorgent le Nord Kivu. Parlez-vous d’humilité ?

Comme un commandant de troupes prêchant par ses actions, Moise Katumbi n’a même pas accepté un parapluie…Lui emboitant les pas, une foule massive l’a imité et marcha avec lui dans les rues de Beni sous la pluie.

Cette journée aura marqué un point d’inflexion sur  la trajectoire macabre de Beni car pour la toute première fois, un leader est venu consolé son peuple dans sa langue maternelle. En remettant la Ville de Beni et celle de Butembo sur la carte géographique de la RD Congo, après y avoir été rayé par Joseph Kabila et la CENI au cours des élections de 2018, Moise Katumbi aura gagné le gros lot de la sympathie des habitants du Nord Kivu pour les années à venir.

Malgré le passage de plusieurs leaders dans le Nord Kivu,  les villes de Beni et Butembo restent de villes orphelines et inconsolables de la RD Congo. Des massacres y sont perpétrés en toute impunité sans que les autorités politiques s’attaquent au coeur du problème. Inutile de mentionner que l’appel officiel des troupes étrangères a été reçu à Beni et Butembo comme un coup de massue à la tête de chaque habitant de Beni et Butembo, donnant une preuve irréfutable de l’amnésie sélective de Kinshasa.

Une dame qui est venu acceuilir le chairman Moise Katumbi à l’Aéroport de Beni Mavivi à exprimer l’attente de la population de Beni en ces termes : « Nous sommes content de recevoir Moise Katumbi dans la ville de Beni. Nous souffrons depuis longtemps et sommes content qu’il soit vienu nous conforter dans le problème de massacres. Les gens ont péri et nous ne savons plus quoi faire. Nous demandons qu’il nous aide pour que nous passions passer même deux nuits dans nos maisons, que nous retournions au travail de champ. Nous avons peur de périr de  la faim ici à Beni. Notre souhait est que les enfants étudient et qu’on trouve la solution pour  le chômage de jeunes afin qu’ils cessent de vagabonder ».

Que va Faire Moise Katumbi pour cette population qui attend beaucoup de lui. Va-t-il succomber aux charmes et appels de pieds du camp de Joseph Kabila et même celui de Félix Tshisekedi. Va-t-il accepter la présence des armées étrangères en RD Congo ?

Le problème est posé. au chairman Katumbi de répondre.

 

Categories: 

Comments (0)

Leave a comment