Ed Royce

Le Président sortant Joseph Kabila joue au sourd muet et durci sa position face aux Américains et Britanniques.

Président Royce et sa délégation ont assisté à une séance d'information et de réception avec les familles à l'ambassade américaine à Kinshasa

Il faut remonter très loin dans le temps pour voir une scène semblable au durcissement de la position du premier citoyen du Congo, Joseph Kabila. Il a dans ses mains, deux dossiers très brulants : (1) les dossiers des enfants qui avaient été adoptés légalement dans les cours de Justice Congolaise ; (2) organiser les élections en vue d’une alternance pacifique du pouvoir au 20 Décembre 2016.

Tags: 

SANCTIONS AU BURUNDI — Le Président Royce félicite les sanctions au Burundi pour aider à enrayer la violence

Ed Royce, président du Comité des affaires étrangères de la Chambre, Etats-Unis

Washington, DC — Le président du Comité des affaires étrangères de la Chambre Ed Royce (R-CA) a publié la déclaration suivante après que l’administration Obama ait annoncé un nouveau décret imposant des sanctions visant à ceux qui sont responsables de la dégradation de la situation au Burundi :

Pages