Elections en RD Congo: Déclaration du Département d'Etat Americain, par Robert Palladino, Porte-parole adjoint Washington DC, 10 janvier 2019

Robert Palladino, Deputy Spokesperson, US State Department

Déclaration du Département d'Etat Americain

Robert Palladino, Porte-parole adjoint

Washington DC, 10 janvier 2019

Les États-Unis prennent note de l'annonce par la Commission électorale nationale indépendante des résultats provisoires des élections du 30 décembre en République démocratique du Congo (RDC).

Nous félicitons les millions d’électeurs courageux qui se sont rendus aux urnes en RDC pour voter après deux ans de retard. Nombre de ces électeurs ont attendu de longues heures pour pouvoir faire entendre leur voix. De nombreux autres électeurs ont été incapables de voter en raison de problèmes d'organisation des bureaux de vote, du matériel électoral manquant ou de l'annulation d'élections dans les zones de Beni et Butembo touchées par Ebola, mais ont néanmoins trouvé des moyens créatifs, pacifiques et inspirants pour exprimer leur aspiration pour un Congo plus pacifique et plus prospère. Les États-Unis se tiennent aux côtés du peuple congolais en ce moment historique et ce sont eux qui doivent déterminer l’avenir de leur pays.

Les États-Unis soulignent également l'importance de la décision du président Joseph Kabila de respecter les limites de son mandat prescrites par la Constitution et de transférer les pouvoirs à un successeur.

La Commission électorale nationale indépendante a annoncé les résultats provisoires, mais nous attendons des éclaircissements sur les questions soulevées concernant le comptage de votes. Les États-Unis notent que les parties prenantes ont la possibilité de demander une révision des résultats provisoires annoncés afin de s'assurer qu'ils reflètent la volonté du peuple congolais exprimée dans l'urne.

Nous exhortons toutes les parties prenantes à rester calmes tout au long du processus. La violence est inacceptable et le gouvernement américain tiendra responsable ceux qui vont perpétrer des actes de violence liés aux élections ou qui vont entraver le processus démocratique.

Categories: 

Comments (0)

Leave a comment