Enfin ! La vérité au grand jour, de la bouche de Corneille Nanga, sur la machine à « voler les élections ».

Corneille Nangaa

Congovox.com s’en va de ces pas réclamer le crédit pour avoir identifié très tôt la machine à voler, tricher et gagner les élections. Nous avions crié au haut et fort contre cette machine infernale. Finalement, le subconscient de Nangaa nous donne raison.

Une réalité qui est si apparente, dénoncée même par le gouvernement Sud-Coréen d’où la machine est manufacturé, n’avait pas convaincu, ni forcer la Majorité Présidentielle de retourner au seul moyen de vote légal en RD Congo et sans risquer beaucoup de tricherie.

 

Corneille Nangaa jurait mordicus sur cette machine infernale mais finalement, sa conscience l’a trahit lors d’une réunion avec les agents de la CENI. A-t-il finalement retrouvé son bon sens, le Dieu qui est dans lui, cette petite voix qui vous parle de l’intérieure et qui vous aide à naviguer entre le bien du mal ?

Audio a l’appui, Nangaa appelle la fameuse machine infernale, « Machine à Voler », mais se ressaisi tout de suite après son eurêka.

Cependant, il ne pouvait plus ravaler ses paroles car, Nangaa doit comprendre que « plus on s'enfonce dans le subconscient de l'homme et plus on est sûr de tomber sur Dieu, et plus on s'enfonce dans le subconscient de Dieu, et plus on est sûr de tomber sur l'homme » comme l’avait dit Romain Gary.

Nous sommes convaincus que Dieu lui a parlé pour éviter l’hécatombe qui se pointe sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo.

Le peuple congolais demande à Corneille Nangaa de se ressaisir et démissionner pour éviter le pire !

La Rédaction

 

 

Categories: 

Comments (0)

Leave a comment