Exclusif : Jean Mbuyu, le Congolais-Rwandais, Positionné comme Futur Premier ministre.

Maitre Jean Mbuyu

Pendant que les congolais suivent de près la plainte contre contre Martin Fayulu, nos échos indiquent de plus en plus que, maitre Jean-Mbuyu semble être cet oiseau rare sur lequel est échu, le choix conjoint entre Joseph Kabila et Felix Tshisekedi, après le rejet d’Albert Yuma par les Américains pour la primature.

Qui est donc ce prétendant au poste de Premier ministre ?

Quand Mzé Laurent Désiré Kabila avait été assassiné et qu’il était devenu évident qu’il n’allait pas survivre George Buse son directeur de Cabinet et son DirCab adjoint Jean Mbuyu Luyongola, se concertèrent avec plusieurs autres barrons du régime. Leur mission était simple, convaincre les autres pour installer son fils Joseph Kabila au pouvoir.

Bref Jean Mbuyu ne sort pas du néant et connait beaucoup de secrets d’État. Le jeune étudiant de droit de l’université de Lubumbashi qui habitait ensuite dans un petit studio des pères Jésuites sur l’avenue Kilelabalanda, dans la commune de Lubumbashi, est à quelques doigts de la primature. Est-ce un concours de circonstances ou un autre plan téléchargé de Kigali via Azarias Ruberwa et bien d’autres ? Il y a plusieurs coïncidences qui ont éveillé nos soupçons.

Apprentissage dans le Cabinet Mbu ne Letang à Lubumbashi

Jean Mbuyu, Kabiliste hors-norme, est un Congolais-Rwandais, Tutsi de sa mère et Mulubakat de son père, est marié à une métisse arabisée avec qui ils ont trois enfants. Par sa discretion et son calme, il est taillé dans la même pièce que Joseph Kabila. À la fin des études, il fut engagé, avec l’omniprésent Azarias Ruberwa, au Cabinet de Mbu ne Letang à Lubumbashi.

Maitre Bernard-Claude Mbu ne Letang est l’un des premiers grands avocats de la ville de Lubumbashi. Octogénaire et brillant, ce Musakata de Bandundu, de la même tribu que Boboliko et le Cardinal Monsengo est arrivé à « cultiver » plusieurs jeunes cadres dont Maitre Ruberwa et Maitre Jean Mbuyu.

De ce cabinet d’où la pratique de sciences occultes (Franc Maçonnerie et Rose Croix) était conditionnée, Jean Mbuyu et Azarias Ruberwa adoptèrent ces pratiques ésotériques pour être en phase avec leur mentor qui avec Kitenge Yezu sont actuellement les deux grands représentants de la Franc-Maçonnerie au Congo après la mort du grand maitre André Philippe Futa.

« L’Accord de Genève [était] sorti d’un laboratoire Franc-maçon » avait annoncé le candidat CACH no 20, Felix Tshisekedi au micro de la Radio Top Congo FM (). Quelle ironie que Felix Tshisekedi qui avait semble-t-il fui la Franc Maçonnerie, est retombé dans leur bras ?

Maitre Jean Mbuyu possède un profile qui intéresse Kigali du fait qu’il est à moitié Congolais et moitié Tutsi Rwandais. Voilà comment il se retrouve en permanence et sans faire de bruit dans les sillages du pouvoir depuis plus de vingt ans. À part ces atouts, l’homme est nul du côté travail. La preuve en est que son cabinet est très désorganisé.

Ce qu’il faut craindre est ce mélange entre Felix Tshisekedi et Jean Mbuyu qui serait explosif non seulement aux indicateurs économiques qui sont en train de sombrer, mais également sur l’intégrité territoriale du pays.

Choix Judicieux et Approprié aux Marasmes Actuels ?

Mais alors, pourquoi Felix Tshisekedi  accepte-t-il fait ce choix ? Traversons le temps pendant quelques années à Ibiza. C’est dans cette ile espagnole, dans une discrétion absolue que Jean Mbuyu participe à la première discussion entre la mouvance présidentielle et l’UDPS.

À l’époque, le patriarche Étienne Tshisekedi est au soir de sa vie et le fiston dirige les négociations en catimini avec la mouvance présidentielle. C’est suite à l’intervention directe de Moise Katumbi via son frère Katebe Katoto auprès du patriarche Tshisekedi que l’UDPS va lâcher Jean Mbuyu, Kalev et les autres pour créer les initiatives de Genval en Belgique. Encore récemment, suite aux élections du 30 décembre 2018, Joseph Kabila remarquant la défaite de son dauphin Emmanuel Ramazani, réactiva les négociations top secrètes avec Felix Tshisekedi par les biais de Jean-Mbuyu, ainsi volant la victoire de Martin Fayulu. Ce qui explique l’appréciation de Felix Tshisekedi à l’endroit de ce Katangais.

Bientôt Un Piètre Travailleur au Sommet de l’Exécutif

À part ces tractations à caractères politiques et vus les nombreux deals de Joseph Kabila ainsi que sa famille biologique dans les mines, quoi de plus normal que de choisir une fois de plus quelqu’un qui a eu à traiter les dossiers juridiques de plusieurs entreprises minières à la présidence ?

Cependant, Jean-Mbuyu tout comme Albert Yuma sont très peu appréciés dans le milieu de Katangais. Ils ont passé tout leur temps dans l’enrichissement personnel à l’extrême opposé de Moise Katumbi dont les réalisations sont palpables.

Le Danger qui guette la RD Congo

« Celui qui est fidèle dans les petites choses sera aussi fidèle dans les grandes ; et celui qui est injuste dans les petites choses sera aussi injuste dans les grandes. Si donc vous n’avez pas été fidèles dans les richesses injustes, qui vous confiera les véritables ? Et si vous n’avez pas été fidèles dans ce qui est à autrui, qui vous donnera ce qui est à vous ? Nul serviteur ne peut servir deux maîtres ; car, ou il haïra l’un, et aimera l’autre ; ou il s’attachera à l’un, et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mammon » nous dit Luc 16:10-20.

Connaissant ce verset biblique, pourquoi la personnalité de Jean-Mbuyu à la primature est un présage de mauvais augure pour la RD Congo ? Pourrait-il servir les intérêts de Joseph Kabila, Felix Tshisekedi et les intérêts du peuple congolais qui a tant attendu qu’il y’ait un changement et profiter des richesses phénoménales que le Bon Dieu leur avait données ?

La question reste posée, car c’est connu de tous que bien que maitre Jean-Mbuyu, possède les atouts majeurs aux yeux de Joseph Kabila, le fait d’être calme de nature, discret et un sens critique pointu.

Cependant, l’homme est incapable de diriger même son propre cabinet. Comment va-t-il donc servir le peuple Congolais ou même Felix Tshisekedi ? Tout le monde sait que Felix Tshisekedi n’est pas un grand travailleur, qu’il est très limité et qu’il doit son pouvoir à la tricherie. Si son régime tient encore le coup, c’est grâce à Vital Kamerhe avec qui les relations ne sont plus de bon augure.

Cependant, cette machine va surement « caler » aussitôt que le deuxième pôle du pouvoir sera contrôlé par un autre piètre travailleur. Le pire qu’on a toujours craint pourrait alors arriver à la pointe de pieds, nous surprendre et s’abattre sur la RD Congo, a la grande satisfaction de Paul Kagamé, Yoweri Museveni et Joseph Kabila.

Nous devons rester vigilant, car c’est ne plus qu’une question de temps avant le coup fatal.

 

 

Categories: 

Comments (0)

Leave a comment