Exclusif: Un nouveau groupe rebelle déclare la guerre à Paul Kagamé du Rwanda

Maj Callixte N. Sankara (Droite) est parmi les hauts gradés du mouvement

Un nouveau mouvement rebelle a revendiqué la récente vague d'attaques au Rwanda et annoncé son intention de renverser le gouvernement du président Paul Kagamé par la force des armes.

Le groupe, qui s'appelle lui-même, les Forces de libération nationale (FNL), accuse Kagamé de diviser la nation, de réprimer les libertés civiles, de modifier la Constitution pour rester au pouvoir, de harceler les opposants politiques; et ne pas aborder la pauvreté, la famine et le chômage de masse.

« Nous avons donc créé les forces armées connues sous le nom de Forces Nationales de Libération (FNL) et nous leur avons assigné la mission de mettre fin immédiatement au pouvoir dictatorial du FPR Kagamé », lit-on dans un communiqué publié par le Mouvement Rwandais pour la Démocratie. Changer (RMDC).

« Le FLN utilisera tous les moyens possibles, y compris la lutte armée pour chasser le FPR du pouvoir, car il a refusé toutes les voies pacifiques », ajoute le communiqué.