Financial Times — Erik Prince lance un fonds axé sur les métaux des batteries de voitures électriques

Erik Prince de Black Water a ses yeux rivés sur la RD. Congo. Nous supposons que lui ou ses affiliés avaient assisté à la réunion de Washington, en juillet, organisée par les lobbyistes de Joseph Kabila, au cours de laquelle Rudy Giuliani — ancien Maire de New York city et Avocat de Donald Trump —et ses investisseurs avaient discuté sur l’accès au Cobalt du Congo et de la levée des sanctions imposées aux représentants du gouvernement de Kabila.

Erik Prince, fondateur de la société de sécurité privée Blackwater, lance un fonds destiné à capitaliser sur la ruée vers les métaux pour batteries en Afrique et en Asie, alors que les plus grands constructeurs d’automobiles du monde se préparent à passer à l'électricité.

M. Prince, conseiller de campagne du président Donald Trump et frère de la Ministre américaine à l'éducation, Betsy DeVos, a pour objectif de récolter jusqu'à 500 millions de dollars pour investir dans la fourniture de métaux tels que le cobalt, le cuivre et le lithium nécessaires aux batteries.

"Malgré tous les discours sur notre monde virtuel, l'innovation, vous ne pouvez pas construire ces véhicules sans les minérais provenant d'endroits généralement étranges et difficiles à accéder", a déclaré M. Prince au Financial Times.

Les mineurs investissent des milliards de dollars dans la mise en valeur de gisements de niche métaux dont l'industrie automobile mondiale aura de plus en plus besoin pour se convertir aux voitures électriques.

La Chine est l'un des principaux investisseurs. Des sociétés chinoises ont acheté des participations dans les réserves minières en République démocratique du Congo et au Chili cette année. M. Prince dirige également une société de sécurité et de logistique cotée à la bourse de Hong Kong, soutenue par le groupe chinois CITIC.

M. Prince a déclaré que le nouveau fonds ciblerait des gisements inexplorés pouvant être mis en production puis vendus à de grandes sociétés minières. Il cherchera à vendre ses investissements après quatre à cinq ans, a déclaré M. Prince.

« Les entreprises chinoises ne s'intéressent pas nécessairement à l'exploration très en amont », a-t-il déclaré. « Ils veulent acheter quelque chose qui est en production ce qui nous laisse cet espace pour nous. »

Plus de 60% de l’approvisionnement mondial en cobalt provient de la RDC, l’un des pays les plus pauvres du monde. Les sociétés chinoises, parmi lesquelles CITIC, le groupe JINCHUAN et le MOLYBDENE chinois sont parmi les plus gros investisseurs du pays africain.

M. Prince, qui a écrit un article d'opinion sur le Libye pour le FT en 2017, s'est fait un nom en tant qu'entrepreneur militaire privé en Irak et en Afghanistan avec Blackwater, une opération qui a finalement été ciblé par des poursuites judiciaires et liée à la mort de civils à Bagdad en 2007. Il a vendu la société en 2010.

Depuis lors, M. Prince dirige le groupe Frontier Services, qui fournit des services de sécurité et de logistique aux entreprises de pays instables. La société a remporté des contrats portant sur la fourniture d'un soutien à la lutte contre le piratage en Somalie et à la sécurité des sociétés pétrolières au Soudan du Sud.

Mais il s’est également aventuré dans les ressources naturelles, en investissant dans une mine de bauxite en Guinée et en découvrant un gisement de cuivre et de cobalt au Congo.

Ancien marin de la marine vivant actuellement à Abou Dhabi, les liens étroits que M. Prince entretient avec la Chine l’a aidé dans ses investissements dans le secteur minier. Cette année, sa mine en Guinée a signé un accord pour approvisionner en bauxite le producteur d’aluminium chinois CHALCO.

M. Prince, dont le père a fondé une société de l’industrie automobile dans l’ouest du Michigan, a déclaré que les constructeurs d’automobiles auraient besoin de vastes quantités de minerais pour réaliser leur vision.

«Quand je vois les budgets de R & D (recherche et développement) de tous les grands constructeurs s’engager dans des véhicules hybrides ou électriques, je pense que la courbe de la demande pour les minerais qui uniquement composent une voiture électrique et sa technologie de batterie sera extrêmement élevée dans les années à venir » Prince a dit.

Le fondateur de Blackwater a informé M. Trump de sa campagne électorale et a rencontré un financier russe ayant des liens directs avec la famille de Vladimir Poutine au cours des semaines qui ont précédé l’investiture du président américain - une réunion qui est actuellement examinée par le conseil spécial, Robert Mueller.

Categories: 

Comments (0)

Leave a comment