Flash, Flash, Flash !!! — Les véritables dessous de cartes sur la démission du Vice Président de la CENI André Mpungwe

Norbert Katintma sera force a la tete de la CENI,  André Mpungwe a ete piege de demissioner

Certains tabloïds annoncent la démission dans quelques heures du Vice Président de la CENI, André Mpungwe. Ironiquement, celui-ci venait de la composante PPRD. Cependant, nous voulons éclairer l’opinion pour qu’elle ne se trompe pas de jugement sur ce cas. André Mpungwe a été  forcé à demissionnder. Voici comment.

Maître Célestin Mbuyu a appelé André Mpungwe, ce dernier est allé chez Boshab. A son arrivée, il trouvera Boshab et Me Mbuyu Célestin. C’es deux Messieurs, exécutant la volonté de l’autorité morale de leur Parti, entendez Joseph Kabila, lui demandera de déposer sa démission et en contrepartie, ils lui promettront un autre poste à occuper.

Pris au piège et ne pouvant pas rechigner, il acceptera et c’est ainsi qu’il prépare sa démission. Cette démission ne ressemble nullement à celles des leaders du G7 ou de l'ex-Gouverneur du Katanga Moïse Katumbi. C’est la volonté de Joseph Kabila en action. Ce dernier, aux dires d’un de ses très proches collaborateurs, envisage de faire passer le Député du Sud-Kivu Norbert Basengezi Katintima. Ainsi, selon Joseph Kabila, Katintima saura résister à la pression de l’opposition.

Au fond, nous retombons toujours dans ce schéma de Kabila, valet du président Kagame. Pour ceux qui ne le savent pas, ce Monsieur Katintima était un transfuge du RCD avant d’adhérer au PPRD. Il était Gouverneur du Sud Kivu, poste qu'il doit à Kigali, pour l' y avoir installé alors que les forces armées rwandaises contrôlaient le Sud Kivu. Quelqu'un qui a une si grande dette morale du Rwanda, comment peut-il servir la democracie Congolaise ? Comme le ver dans un fruit.

Ayant quitté son village dans le sud-Kivu, le village ne l'avait pas quitté. Ainsi, ce Monsieur avait bousillé l’urbanisation de la ville de Bukavu en morcelant sauvagement les grandes parcelles qui avaient jadis fait la beauté de cette ville touristique. En définitive les nids de poules construits en désordre dans cette ville sont les produits de ce bougre qui répondra, à coup sûr, à ses forfaits.

Pourquoi est-ce que Kabila a besoin de cet ultra pro-Kigali à un poste aussi important que la CENI  ? C'est clair, il veut un homme de poigne qui va favoriser la tricherie à grande échelle dans les territoires à cheval des frontières rwandaises et burundaises. Nous le voyons venir.

Il faudrait que tous les nationalistes  toutes tendances politiques confondus puissent dénoncer ce plan et s’opposer à la nomination de ce bandit en col blanc à ce poste. Kabila n’a pas vraiment pas froid aux yeux.

Finalement tout gravite autour de Kigali. Observez ce qui se passe:

  1. Il amasse des Militaires rwandais au Katanga.
  2. Il nomme le Général Amisi (Tango four) comme Commandant des Opérations à l’ouest du Pays. Ce dernier est un transfuge du RCD, très connu par ses tendances rwandaises.

  1. Il nomme le Général Bisengimana comme Responsable N° 1 de la Police Nationale. Bien qu’ancien officier de La Garde Civile, mais il est de souche Rwandaise. 

  1. Au Katanga, il place le Général Malik, de souche Rwandaise.