FLASH, FLASH, FLASH — RD CONGO : PROPOSITION CONCRETE POUR LA SORTIE DE CRISE

Martin Fayulu, Felix Tshisekedi

Nous vous présentons ici-bas le libellé d’un document qui est tombé dans notre rédaction pour la sortie de crise en RD Congo. Ce document présente la première proposition concrète et actionable pour sortir la RD Congo de la présente crise et démontrer à la face du monde que les Congolais sont politiquement murs et ses dirigeants sont animés de bonnes volontés pour remettre le pays sur les rails et vers son destin: Une superpuissance économique, politique et militaire en Afrique centrale ou les Congolais doivent poursuivre leur bonheur et jouir de leur nombreuse bénédictions.

La proposition est simple : Felix Tshisekedi reste à la présidence tout en confiant la reforme des institutions en faillite comme la CENI, la Cour Constitutionnelle, défense et sécuritaire du pays à Martin Fayulu. Enfin, des élections générales seront organisées endéans 12 à 18 mois, ouvertes à tous Congolais.

Nous pensons que la proposition est simple, bien équilibrée et qu’elle devrait être supportée par toutes les forces vives de la nation. Elle permettra de sortir le pays de cette agonie sans fin dans laquelle la RD Congo se trouve et éviter une hécatombe.

C’est ça le cadeau qu’attend le peuple Congolais pour protéger ce grand bijou que le bon Dieu nous avait donné et dont nos parents avaient préservé. En toute vérité, cette proposition demande que Martin Fayulu et Felix Tshisekedi se rencontrent à mi-chemin.

Quand on est devant un abime dit-on, faire un pas en arrière est un progrès et pas un signe de faiblesse. Ne serait-il pas une grande bénédiction de voir Felix Tshisekedi, Martin Fayulu, Moise Katumbi, Jean-Pierre Bemba, Adolphe Muzito et Vital Kamerhe sur un même podium ?

PROPOSITION POUR LA SORTIE DE CRISE

1. Créer à l’issue des discussions à organiser entre les parties prenantes, une institution dénommée HAUT CONSEIL NATIONAL DES REFORMES INSTITUTIONNELLES (HCNRI). Cette institution se chargera des réformes à opérer, notamment dans les domaines suivants :

  • a. Commission électorale ;
  • b. Cour constitutionnelle (pouvoir judiciaire) ;
  • c. Défense et sécurité ;
  • d. Gouvernance (lutte contre la corruption) ;
  • e. Droits humains.

2. Organiser des nouvelles élections générales (présidentielle, législatives nationales et provinciales, les sénatoriales, les présidents des assemblées provinciales, les gouverneurs et vice-gouverneurs des provinces). Ces nouvelles élections seront ouvertes à tout le monde.

3. Pendant cette période des réformes allant de 12 à 18 mois, Mr Félix Tshisekedi dirigera le pays et Mr Martin Fayulu dirigera le HCNRI.

Comments (0)

Leave a comment