FLASH, FLASH, FLASH : Elections Présidentielles en RDC — Martin Fayulu Reste Toujours en Tête du Peloton à 21 Jours des Elections, d’Après Google

Felix Tshisekedi, Martin Fayulu, Emmanuel Ramazani Shadary

Les indicateurs de popularité basés sur 6 grandes provinces de la RD Congo montrent clairement que c’est Martin Fayulu (en couleur bleu) qui reste en tête de la présidentielle sur le plan de popularité d’après Google. Il est suivi de Felix Tshisekedi (couleur rouge) et Emmanuel Shadary (couleur jaune) en dernière position.

D’après le moteur d’intelligence artificielle de Google, Emmanuel Shadary, le Cheval de bataille du FCC reste planquer au sol. Il faudra un miracle ou la machine à voter pour qu’il puisse relever sa cote. Au 29-11-2018, les côtes de popularités de ces trois candidats étaient de 38%  pour Martin Fayulu, 18 % pour Felix Tshisekedi et 3 % pour Emmanuel Shadary. Ces résultats ont été tires sur 30 jours.

Bien entendu les indicateurs de popularités ne sont pas les intentions de vote. Dans un pays mal préparé pour organiser les élections, tout peut arriver.

On a vu un sursaut  de popularité de Felix Tshisekedi lors de son retour mais, pas assez suffisant pour dépasser Martin Fayulu. En bref, les congolais ne sont plus dupes et le coup de Nairobi avec Vital Kamerhe n’a vraiment pas bien marché.

Sur le plan régional, Martin Fayulu reste très populaire au Nord Kivu, la grande Province Orientale, le grand Katanga et Kinshasa. C'est qui est surprenant est que même au Sud Kivu, considéré être le fief de son directeur de campagne (entendez Vital Kamerhe), Martin Fayulu taille Felix Tshisekedi et Emmanuel Shadary en pièces. La leçon a tiré de cette course au pouvoir est que la trahison et le manque de parole d'honneur ne payent jamais.

Martin Fayulu est presque à égalité avec Felix Tshisekedi au Kongo Central. Cependant, vu le faible taux de pénétration internet dans les provinces de l’Equateur, Bandundu et les deux Kassaï, les résultats de ces provinces n’ont pas été tenu en compte. Mais avec le support de Bemba à l'Equateur et comme fils du terroir au Bandundu, les poids électorales de deux Kasaï ne peuvent ne peuvent pas changer la donne.

 

Comments (0)

Leave a comment