FLASH, FLASH, FLASH : MOISE KATUMBI ET LES LUSHOIS DANS L’ŒIL DU CYCLONE « JOHN NUMBI - JOSEPH KABILA »

John Numbi, Moise Katumbi, Joseph Kabila

Le duo infernal « John Numbi – Joseph Kabila » souffle le chaud et le froid à Lubumbashi. Pour avoir accueilli à bras ouverts un jeune venu dans les valises de Laurent Désiré Kabila à partir de la Tanzanie, l’adoptant comme dise les Baswahili « mutoto wetu » (traduction, notre fils) et le baptisant du nom de « Kabange » (traduction, jumeau), les lushois commencent à payer le prix de leurs hospitalités.

>>>>> LIRE AUSSI:
FLASH, FLASH, FLASH: John Numbi manipule Gédéon pour incriminer Moise Katumbi sur ordre de Joseph Kabila

En effet, il ne se passe plus un jour sans qu’il y ait de tueries qui ne font qu’accentuer et perpétuer un état d’insécurité généralisée qui n’était que localisée dans l’axe Beni-Lubero et le Kasaï. La vidéo ci-contre devrait enlever tout doute quant à la véracité d’une terreur soudaine et féroce qui semble jaillir du néant.

La rédaction de Congovox a été contactée par un agent de renseignements de l’ANR Lubumbashi et qui nous a rapporté le véritable soubassement de ce complot qui a été concocté par le général John Numbi sous l’impulsion de Joseph Kabila, l’archi-rancunier de Moise Katumbi à qui il ne pardonne pas son discours de « troisième faux penalty » qui lui a couté la présidence.

Au cœur du complot se trouvent les mises-engardes voilées que Joseph Kabila a télégraphiées à son successeur pour empêcher le retour de l’ancien Gouverneur du grand Katanga, Moise Katumbi Tchapwe.

Après avoir obtenu son passeport qui annonce le retour imminent du bien aimé fils du terroir, après un exil forcé de 3 ans et l’échec des nombreux procès bidons mal montés contre lui, Joseph Kabila compte sur l’instrumentalisation des mai-mai du Cannibale Kyungu, alias Gédéon pour empêcher le retour de Moise Katumbi.

La stratégie mise en place par les autorités locales et sous l’égide de l’ANR Lubumbashi est la suivante :

  1. Les mai-mai sèment la terreur : tuerie, viols de mineurs et femmes ;
  2. S’ils sont attrapés, ils doivent pleurer en Kasaien pour recevoir leur prime ;
  3. Du coup les lushois vont chercher revanche contre les kasaiens et créer une révolte contre Felix Tshisekedi ;
  4. L’ANR doit remonter le complot et épinglé Moise Katumbi comme le principal instigateur de cette terreur ;
  5. Un nouveau procès, cette fois-ci bien monté, sera ouvert contre Moise Katumbi, l’empêchant de retour définitif au pays.
  6. Il y aura également une prime donnée à ceux qui vont attraper les mai-mai. C’est du gagnant-gagnant !

L’agent de l’ANR qui s’exprimait dans un swahili châtié par un lourd accent Katangais était dans la réunion et a décidé de dénoncer le complot, car d’après lui : « on ne peut pas continuer comme ça ».

Comme nous l’avions reporté, John Numbi est devenu le nouveau bienfaiteur du cannibal Gédéon Kyungu. Il lui a même acheté une maison et ils logent ses miliciens, les infâmes « bakata Katanga ».

C’est un os trop dur à croquer par le pouvoir central à Kinshasa. Quelqu’un doit mettre hors d’état de nuire le duo infernal « John Numbi – Joseph Kabila » qui se comportent en véritables intouchables et hors-la-loi.

La vigilance s’impose

Categories: 

Comments (0)

Leave a comment