FLASH, FLASH, FLASH : TENTATIVE DE TRICHERIE DANS L’AFFAIRE DE DOUBLE NATIONALITE DE SAMY BADIBANGA

Samy Badibanga Ntita

Nombreux sont les Congolais de la diaspora qui on adopté la nationalité de leur pays hôte en Afrique, Europe, Amérique et Australie tout en respectant les lois de pays hôtes et les lois de leur pays d’origine — qui entraine la renonciation de la nationalité Congolaise.

Cependant, l’histoire de Samy Badibanga Ntita dépasse tout entendement, car il veut manger à tous les râteliers. Il est un pied dedans et un autre dehors: Congolais et Belge en même temps. Venons-en à la dernière tentative de tricherie.

Toujours à la pointe de l’information, nous revenons vers le Peuple Congolais pour l’informer qu’il se prépare une tricherie pour ne pas faire perdre la face, une fois de plus, au Chef de l’Etat Joseph Kabila qui a nommé à la tête du Gouvernement un sujet Belge à savoir Samy Badibanga Ntita.

En quoi consiste cette tricherie ? Une lettre antidatée de renonciation de la Nationalité Belge est signée par l’incriminée. Elle devra être déposée dans une poste à destination d’une Mairie Belge.

Un sceau de la poste y sera apposé. Ensuite ce saut sera traficoté pour représenter la date de la fausse année de renonciation. C’est cette lettre qui sera présentée aux Autorités Congolaises pour justifier la renonciation de la Nationalité congolaise par le Sieur Samy Badibanga. C’est une affaire sur les bords digne de grand Chekulites de Mikili —  entendez...nos compatriotes rompus dans l’art de la forgerie en Europe.

Kabila n’est pas un saint homme, car il a commis plus pire. Mais, veut-on vraiment l’entrainer à cautionner cette histoire qui ne peut être fixée que par la forgerie ? Il est temps de jeter l’éponge et d'accepter ce qui est évident: Samy Badibanga est un sujet Belge et par conséquent, disqualifié !

Le système américain a ceci de bon que toute nomination à un poste important est précédée d’une enquête approfondie d’éligibilité par les différents services spécialisés pour éviter la présence de n’importe qui à un poste important.

Nous rappelons que la constitution de la RD Congo dit clairement dans son article 10 que « La nationalité congolaise est une et exclusive. Elle ne peut être détenue concurremment avec “aucune autre”. La nationalité congolaise est soit d’origine, soit d’acquisition individuelle. Est Congolais d’origine, toute personne appartenant aux groupes ethniques dont les personnes et le territoire constituaient ce qui est de venu le Congo (présentement la République Démocratique du Congo) à l’indépendance. Une loi organique détermine les conditions de reconnaissance, d’acquisition, de perte et de recouvrement de la nationalité congolaise ».

Les centaines de milliers de Congolais de la diaspora qui ont adopte la nationalité de leur pays hôte suivent le dénouement de cette affaire de très prêt. Personne ne payera son visa de retour si Samy Badibanga est aménagé par la loi. Brazzaville, Kigali, Lusaka, Luanda seront leurs nouveaux points d’entrée pour les Congolais de la diaspora en RD Congo.

Nous demeurons vigilants sur cette affaire.

JMM

Comments (0)

Leave a comment