La Ministre Ange Mushobekwa est une CRIMINELLE :

Ange Mushobekwa

Comme une prophétie, il ne peut se passer un jour sans que les propos du prince de l’Eglise Catholique, Son Eminence le Cardinal Monsengwo ne se réalise.  En y regardant de près, il y a effectivement une majorité des médiocres parmi nos gouvernants.

Notre confrère de Katanga Post,  le journaliste d’Investigation, Sisco Mayala vient de mettre la main sur un dossier très chaud, avec photos a l’appui, donc plus questions de démenti.

Comment une dame issue d’une très bonne famille peut-elle se rabaisser à ce point ? Madame, ce que tu fais la est inqualifiable et cela fait pitié !

A titre de rappel, son nom s’apparente avec celle de la grande famille du feu Mushobekwa Kalimba wa Katana, un très grand diplomate et plusieurs fois ministre, un homme très intègre. Si madame la ministre fait partie de sa famille, ce dernier, doit se retourner dans sa tombe en ce moment.

Si Madame Mushobeka ne le savait pas encore, elle vient de s’ouvrir dorénavant à des poursuites judiciaires et tout ce qu’elle aura gagné chez Kabila sera utilisé pour payer les dommages intérêts.

Cette fille peut porter plainte dans n’importe quel tribunal du monde pour 20, 000,000 d’US dollars et gagner. Quelque soit la longueur de la nuit, le soleil se lève toujours. Rigolez toujours.

Ange Mushobekwa s’est rendue hier vers minuit aux cliniques universitaires de Kinshasa faire réveiller la victime Dorcas Makaya, à l’insu de sa famille, et l’a fait signer un acte de reconnaissance dicté «  falsifiant maladroitement que Dorcas n’a pas été atteinte par balle mais qu’elle était tout simplement tombée et remerciant le Premier ministre Tshibala... ». Mushobekwa a amené ce papier à Joseph Kabila et Bruno Tshibala et ils entendent produire ça devant les instances internationales pour prétendre que Dorcas n’a jamais été atteinte par balle le 31/12/17!



Ce comportement de Mushobekwa est indigne et criminelle pour un soit disant ministre des droits humains qui se permet d’aller torturer une malade nuitamment et lui arracher par contrainte la signature de cet acte.  Mushobekwa peut tuer quelqu’un et congolais qui la fréquentent doivent faire attention!!!

Elle est au Gouvernement pour accomplide sales besognes comme toujours. Selon les médecins et infirmiers qui ont assisté à cette scène hier, elle avait même dit à Dorcas que « si tu ne signes pas cet acte le chef de l’Etat va annuler ton transfert en Afrique du Sud ». Et pourtant ils savent que les congolais de la Belgique avaient déjà mobilisé des moyens nécessaires pour la faire soigner à Bruxelles.