La mort de Papa Wemba — l’état de lieux de « l’espace chant » dans la musique congolaise

Papa Wemba sur le Franc Congolais de 50.000 F

Avec cette grande perte, le Congo est au bord de perdre sa suprématie musicale en Afrique. Nous avons classé les chanteurs en quatre catégories. Comme vous le verrez, ceux qui ont le signe négatif derrière leur nom ne sont plus de ce monde. Avec le problème de santé de Josky Kiambukuta, il ne reste plus, entre autres, les chanteurs Kanta Nyboma, Reddy Amisi, Lassana Carlyto et Mbilia Bel etc. pour transmettre leur expérience et talent à la prochaine génération.

Tout d’abord comment distinguer un grand chanteur d’un chanteur normal ? D’après un musicien professionnel congolais que nous avons consulté, il a défini un grand chanteur de cette façon : « Un grand chanteur est un musicien qui peut chanter une chanson tout seul du début à la fin tout en restant dans la gamme — “avandaka na gamme : do, ré mi, fa, so, la, si do”. Et, généralement ils/elles ont un bon timbre musical ».

Parmi les grands chanteurs, citons en ordre dispersé, mais tout en les catégorisant selon leur talent organisationnel, chanteur ou griot. Nous savons qu’une bonne catégorisation aurait tenu compte de leur expérience, capacité de former, capacité de composer, capacité de jouer un ou plusieurs instruments, originalité, le « look » qu’ils projettent, etc. Un essai qui serait difficile à accomplir sans une étude élaborée et soutenue par un sondage scientifique auprès de mélomanes.

La liste des musiciens congolais ici bas n’est pas exhaustive et il y a en a que nous avons surement oublié (pas sciemment) et la catégorisation ici-bas représentent une vue de l’auteur de ce texte. Libre-vous d’avoir une autre façon de les catégoriser pour inventorier les grands chanteurs qui ont fait la musique congolaise à partir des années 1960.

Le plus important, est de voir les chanteurs qui sont encore en vie et ceux qui sont morts récemment (15 ans), mais remarquez les différentes lignées familiales telles que vue par l’auteur :

La lignée de purs chanteurs de la troisième génération, la lignée de purs chanteurs de la quatrième génération, la lignée de purs chanteurs cinquième génération et la lignée de grands chateurs « griots » congolais qui est une descendance de Luambo Makiadi, alias Franco.

1. Pepe Kallé (-), Madilu (-), Tabuley (grand compisiteur) (-), Djo Mpoyi (-), Kanta Niboma,  Emenya djo Kester (-), Sam Mangwana, Mbili Abel, Luciana de Mingongo,  Dindo Yogo (-),  Papa Wemba(-), Debaba,  Evoloko (irresposable...), Josky Kimbukuta , Ceskin Mulenga (-),  Carlyto, Mpongo Love (-), Abeti Masikini (-), Lovi Longomba,

2. Redo Likinga, Reddy Amisi, Debaba, Defao,  Karmapa, Bozi Boziana,  Barbara Kanan, Deiss Mukan, Cindy Laker, Malage de Lugendo

3. Ferré Gola , Jupé Mpiana, Fally Ipupa

4. Luambo Makiadi, alias  Franco, Koffi Olomide, Nyoka Longo , Lokwa Kanza, Jean Goubal

 

 

Comme vous allez le constater, le Congo qui recelait de grands talents est au bord d'être reclassé. Rappelez-vous que c’est Papa Wemba qui avait formé la nouvelle (quatrième et cinquième) génération de chanteurs congolais.

Mais alors, qui prendra donc la relève ? Tous les chanteurs cités ici haut doivent ruminer cette question ?

 

Comments (0)

Leave a comment