La Résolution Booker-Flake Congo est adopté au Sénat : Résolution exhortant la RD Congo à organiser des élections crédibles

Cory Booker (D-NJ) et Jeff Flake (R-AZ)

WASHINGTON, DC - Une résolution bipartite écrite par les sénateurs américains Cory Booker (D-NJ) et Jeff Flake (R-AZ) exhortant la République démocratique du Congo à organiser les élections crédibles a été adoptée à l'unanimité au Sénat. La résolution, présentée en janvier, exhorte la République démocratique du Congo (RDC) à prendre des mesures concrètes pour assurer le transfert pacifique du pouvoir en organisant des élections libres et équitables avant la fin de l'année. Le président congolais Joseph Kabila a refusé de démissionner à la fin de son mandat constitutionnel en 2016 ou de respecter un accord négocié en 2016 pour organiser les élections en 2017, menant [plutôt] à une répression politique inacceptable avec les forces de sécurité qui agissaient en toute impunité et aggravant la crise humanitaire. La résolution appelle également le gouvernement de la RDC à permettre une enquête crédible et indépendante sur le meurtre de Zaida Catalan et de l'Américain Michael Sharp, tous deux des enquêteurs des Nations Unies travaillant en RDC.

Les sénateurs Booker et Flake ont fait la déclaration suivante:

"Cette résolution bipartisane, adoptée à l'unanimité par le Sénat, est un message clair au Président Kabila que les Etats-Unis ne resteront pas silencieux alors que son gouvernement continue d'aggraver la crise humanitaire et de réfugiés de la RDC, entraver un processus électoral libre et équitable les droits du peuple congolais. Nous exhortons encore une fois le président Kabila et le gouvernement de la RDC à respecter l'accord de Saint Sylvestre et à organiser des élections libres et équitables d'ici la fin de l'année. "

En tant que leader démocrate, du sous-comité des relations extérieures sur l'Afrique et la politique de santé mondiale du Sénat, M. Booker s'est fait entendre pour parler de la crise en RDC. Plus tôt cette année, il a dirigé l’adoption d’une lettre bipartisane au président de la RDC, Joseph Kabila, l'exhortant à tenir des élections libres et équitables. En octobre 2017, il a dirigé l’adoption d’une lettre au président Trump exhortant le président à aborder les crises politiques et humanitaires dans la région. En juillet 2017, il a dirigé l’adoption d’une lettre bipartisane demandant à Nikki Haley, l'ambassadeur américain aux Nations Unies, de travailler avec le secrétaire général de l'ONU pour mener une enquête spéciale indépendante sur les décès suspects des deux enquêteurs des Nations unies tués en RDC en mars. Et en avril 2017, il a dirigé l’adoption d’une lettre à la Securities and Exchange Commission (SEC) demandant à l'agence de maintenir en place les parties clés de la Règle bipartisane sur les minerais du sang, qui règle sur l'extraction minière illicite.

 

Comments (0)

Leave a comment