L'ANCIEN MARINES AMERICAIN DEPOSE SA PLAINTE LEGALE CONTRE LES AUTORITES CONGOLAISES A L'AMBASSADE DE LA RD CONGO

Daryl Lewis, Tambwe Mwamba et Kalev Mutond (ANR)

Le plaintif, Daryl Lewis, cherche 4,5 millions de dollars en dommages-intérêts pour son incarcération illégale de six semaines, Darryl Lewis

Hier, au bureau de l’ambassadeur François Nkuna Balumuene à Washington, DC, le vétéran américain Darryl Lewis a déposé sa plainte légale de son procès pour torture contre deux personnalités de haut rang de service de sécurité et d’ordre public de la République démocratique du Congo.

Dans sa plainte, M. Lewis dit avoir été torturé alors qu’il travaillait en République démocratique du Congo au titre de conseiller (non armé) de l’ancien gouverneur du Katanga, Moise Katumbi, au début de cette année.

Il atteste dans sa plainte qu’il a été illégalement détenu pendant six semaines sans être accusé d’un crime et quelconque et pendant sa détention, il fut interrogé jusqu’à 16 heures par jour, menacé, battu, à peine nourri et privé des nécessités d’hygiène de base.

La plainte a également été transmise aux deux individus accusés à Kinshasa la capitale de la RDC plus tôt aujourd’hui. L’affaire est pendante devant la Cour Fédérale des États-Unis pour le District de Columbia.

« Je suis en train de poursuivre ces personnes qui ont abusé de leur pouvoir dans le gouvernement Kabila comme un moyen de résister contre ceux qui violent les droits de l’homme fondamentaux.

Je sais que je suis seulement l’un des nombreux à subir la torture de leurs mains. Moi, parce que je suis un Américain, ces personnes sont également connues pour leurs abus contre le peuple congolais.

Quoique j’étais visé par ce que je suis américain, ces individus ont une notoriété aussi bien les abus contre le peuple congolais.

J’espère que cette affaire apportera une certaine mesure de justice à des personnes qui n’ont aucune considération à la dignité humaine fondamentale.

Dans sa plainte, M. Lewis demande une indemnisation d’au moins 4,5 millions de dollars.

Comments (0)

Leave a comment