Le chef de l’opposition exilé Katumbi va regagner la RD Congo le 20 mai

Moise Katumbi

Dans une interview exclusive, le leader de l'opposition en exil de la RDC, Moïse Katumbi, a déclaré lundi à FRANCE 24 et à sa chaîne sœur, RFI, qu'il comptait retourner dans son pays natal le 20 mai, soit trois ans jour pour jour, après son départ.

« Il est certain que je serai à Lubumbashi le 20 mai », a déclaré Katumbi aux journalistes de FRANCE 24, Marc Perelman, et de RFI, Christophe Boisbouvier, dans une interview exclusive le 6 mai 2019.

Katumbi a déclaré qu'après son retour à Lubumbashi, il prévoyait de partir pour une tournée nationale, souhaitant «réconforter» la population de la RD Congo, en particulier «les familles qui ont été maltraitées […] et qui ont vécu l'enfer».

Katumbi a déclaré que la récente décision de la cour d'appel d'annuler sa peine de trois ans d'emprisonnement n'était pas le résultat d'un accord avec le président Félix Tshisekedi, mais plutôt d'un système judiciaire désormais exempt de toute ingérence politique.

En 2016, Katumbi a été condamné par contumace à trois ans de prison pour fraude présumée à la propriété.

Katumbi, un ancien gouverneur du Katanga, a rejoint l'opposition en 2015 après une brouille avec le président de l'époque, Joseph Kabila, qui avait été contraint de quitter l'élection de janvier.

Dans son interview de lundi, Katumbi a déclaré que, même s'il restait membre de l'opposition, « nous devons maintenant regarder vers l'avenir ».

 

SOURCE:

                                                                                                         

Comments (0)

Leave a comment