LE JUGE « TRAITRE » PRESIDENT LWAMBA BINDU BENOIT MENACE SES COLLEGUES JUGES

Juge President Benoit Binda Lwamba et le Juge ESAMBO KANGASHE, Jean-Louis

République Démocratique du Congo

Cour Constitutionnelle

[ ]

 

Kinshasa, le 27 Oct. 2016

No: 1752 CC/CAB-PRES/10/00/2016

Transmis copie pour Information à:

Son excellence Monsieur le Président de la République, Chef d'Etat;

(Avec l'expression de mes hommages les plus déférents)

Palais de la Nation

Messieurs les Juges de la Cour Constitutionnelle;

Monsieur le Ministre de la Justice, Garde des Sceaux et Droits Humains.

(Tous) à KINSHASA/GOMBE

----------------------------------------------------------------------------

A Monsieur ESAMBO KANGASHE, Jean-Louis

Juge à la Cour Constitutionnelle

À Kinshasa/Gombe

 

OBJET: Demande d'Explications.

 

                                    Monsieur le Juge et Cher Collègue,

                                    A l'audience publique du Vendredi 15 Octobre 2016, la Cause inscrite sous R. Const. 338 avait été appelée et renvoyée en prosecution au lundi 17 Octobre 2016, faute de quorum requis.

                                    Ce Lundi 17 Octobre 2016, il m'a été donne de constater que vous vous êtes évaporé dans la nature peu avant la tenue de l'audience sans prétexte d'un motif quelconque, ni aviser les membres de la composition.

                                    Il m'a été également donne de constater le rejet systématique de mes appels téléphoniques foulant ainsi du pied toute déférence due au Chef de Juridiction.

                                    En Considération de tous ces faits, vous êtes invite à fournir vox explications dans les 48 heures de la réception de la présente.

 

LWAMBA BINDU Benoit

Président du Conseil Supérieur de la Magistrature

Comments (0)

Leave a comment