Le Voleur est pris la main dans le sac

Albert Yuma, Francis Selemani Mtwale, Joseph Kabila, Kabange Numbi (PGR)

Nous avons toujours notreThèse selon laquelle, Le Régime de Joseph Kabila était un régime des Voyous, des Voleurs et des Politiciens sans vergogne et moralité. Leur seul objectif à la tête du Pays n’a été qu’un enrichissement illicite rapide sans cause. Pourvu que le Peuple meure et que le Triumvirat (Joseph Kabila, Jaynet Kabila et Zoé Kabila) puisse s’enrichir.

Il n’y a pas six mois que le Scandale de Panama Paper a explosé. Au dedans de la scène, Jaynet Kabila dont les richesses étaient cachées dans les Paradis Fiscaux dont le Panama.

Lambert Mende, car c’est de lui qu’il s’agit s’était permis de convoquer la presse plurielle de la République démocratique du Congo pour les sommer de ne rien commenter dans leurs Papiers sur ce Fameux Scandale. Modus cousu, la presse a appliqué à la lettre les recommandations de Joseph Kabila transmises au Perroquet national qui les a bien rendues avec le zèle qu’on lui connaît ; bingo cette affaire est passée inaperçue. Même la Fameuse Opposition s’est tue. Et pourtant, elle venait de recevoir une passe en or pour acculer le Satrape cleptomane de Kinshasa.

Le très sémillant Kabange Numbi, Procureur Général de son état, ne s’est même pas donné la peine d’ouvrir une enquête judiciaire. Comme pour estimer que ce scandale qui engageait le blanchiment des milliards de dollars américains n’était qu’un fait divers qui ne  suscitait qu’il puisse s’y attarder.

Le Peuple l’avait vu en verve pour claironner devant des micros et caméras de télévision sur des problèmes liés aux Petites Culottes. Il y a eu le scandale de l’Office de Promotions des Industries, silence radio, car les Barons du régime y étaient compromis.

Le Journal « La Libre Belgique » vient d’étaler à la place publique et internationale l’un des plus gros scandales impliquant directement le Chef de l’Etat et ses Amis sur la prédation des Fonds publics,  opérés à travers un montage mystico bancaire. La fameuse CENI, aujourd’hui décrié par les Vrais Opposants se trouvent impliquée jusqu’au coup. Cette fois le Berger allemand Kabange Numbi a même la tâche allégée. Toutes les preuves sont étalées. Il ne lui reste qu’à rédiger ses fameux Mandats d’arrêt et exiger à la Cour Suprême une audience en flagrance pour acheminer les Coupables au Centre Pénitencier de Rééducation  de Makala et même à Boulowo.

Kabange Numbi a perdu son droit. Il fait le mort. Fait divers qui ne le concerne pas.

Quant à la Vraie Opposition, elle observe que le Bon Dieu et la Vierge Marie viennent plaider cette cause. Triste opposition, quel est votre rôle ? Vous attendez qu’on vous ramasse comme des mouches au motif d’avoir troublé l’Ordre Public pour réagir ? Le Peuple vous observe et attend que vous vous assumiez en montant aux créneaux et en exigeant que les Coupables soient poursuivis en Justice. En exigeant que  la Composition de cette CENI inféodée au pouvoir de Joseph Kabila  soit revue de fond en comble. Ces Gens sont des Receleurs. Que nous sachions, leur peine sera la même que celle des Responsables de vol à haute échelle. Bandes des Voleurs. Quand on observe le Président Joseph Kabila, il affiche un air de quelqu’un d’honnête, un agneau doux. Erreur, on a affaire à un Cleptomane et un Satrape. Qui se ressemble s’assemble, nous avons vu Gédéon

Kyungu bomber le torse avec casquette et Polo arborant l’effigie de Joseph Kabila sur la tête et la poitrine et accompagné par le Gouverneur de Province de surcroît,  Représentant du Chef de l’Etat en Province. Triste Pays et tristes responsables.

Ce Pays ne mérite pas ces genres de Dirigeants véreux. Et ceux qui soutiennent ce Régime de Joseph Kabila de l’intérieur comme de l’extérieur, que diriez-vous de ce scandale de détournements des Fonds Publiques.  La République démocratique du Congo n’a malheureusement pas de Médiatrice de la République de la trempe de cette vaillante Sud africaine pour faire vomir à Joseph Kabila et sa Famille cette manne volée.

Que le Bon Dieu nous aide à nous séparer de ces dirigeants.  

 

Comments (0)

Leave a comment