Les Echéances Electorales en RDC: Vers l’Accouchement d’Un Serpent à Trois Têtes ?

Felix Tshisekedi, Martin Fayulu, Emmanuel Ramazani Shadary

Depuis le 23 novembre écoulé la soit disant campagne électorale a démarré dans ce qui peut encore être considéré comme Pays. Je voudrai parler de nouveau de ce gigantesque Pays qui affiche les symptômes d'une maladie incurable.

"Quelle est la Finalité de ces Elections ?

Après avoir suivi les déclarations de la Candidate Ifoku et du Candidat Kin Kiey Mulumba, la majorité des Candidats Président de la République ne bénéficient pas du même traitement constitutionnel. Par contre certains dont Shadari, le Candidat du FCC dispose d'un arsenal électoral et d'une logistique aux frais du contribuable congolais. Dès lors les observateurs désintéressés de la Politique Congolaise se posent une question et je me la pose : quelle est la finalité de ces élections ?

"Le Coup Mortel aux Espoirs du Peuple Congolais

Vital Kamerhe et Félix Tshisekedi ont assené le coup mortel fatal aux Espoirs du Peuple Congolais au profit de leurs égos.

Nous venons de suivre à travers les médias sociaux des vidéos de leur arrivée à Kinshasa. Imaginer un seul instant que cette arrivée se serait déroulée en unité absolue avec tous les participants aux travaux de Genève.

L'arrivée de Martin Fayulu avait également drainé du monde qui sera dispersé par la Police avec des grenades lacrymogènes. Quant à celle de Vital Kammerhe et Félix Tshisekedi, pas d'usage des grenades lacrymogène. Deux oppositions avec des traitements inégaux. A qui profite cette approche ? Ou encore que cache-t-elle ?

"Une Mobilisation sur Base Tribale ?

Ça se saura. Un constat et non de moindre. La mobilisation autour de cet accueil s'est faite sur base tribale. A travers toutes les vidéos postées, les gens parlent la langue commune aux deux anciennes Provinces du Kasaï.

Le Tshiluba était omni présent et à l'aéroport et le long du parcours de leur cortège. Selon les observateurs sur les lieux, les Vingt pourcent des Kasaïens vivant à Kinshasa ont fait le déplacement de l’aéroport. C'est leur droit le plus absolu, mais ce faisant, le Peuple Congolais devient un conglomérat d'une multitude d'ethnies aussi médiocres comme le démontre la réalité actuelle souffrant d'une absence d'une intelligence collective. Il est pris dans un engrenage du tribalisme et se transforme en mouton de panurge malléable et corvéable à la seule volonté du pouvoir à travers des leaders tribaux corrompus qui n'ont que pour base la Tribu ou l’Ethnie.

"D’André Kimbuta à Felix Tshisekedi : Tribalisme et Rien Que Tribalisme

J'étais estomaqué de suivre Félix Tshisekedi dire sans rire avec un calme olympien qu'il va "combattre les richesses “.

Toute cette attitude s'observe au détriment du collectif intégral. Le tribalisme reste définitivement une épine aux pieds des Congolais. Ils suivent les mêmes qui trahissent et applaudissent les mêmes qui les appauvrissent. En suivant la campagne de l'actuel Gouverneur de la Ville de Kinshasa, Monsieur André Kimbuta Yango, il y a d quoi à pleurer. Il use d'un langage tribaliste pour mobiliser ses frères autour de sa candidature. Malgré la destruction massive de cette ville, les Populations Kinoises ne savent même plus accéder au grand Marché, les voitures ne savent plus par où passer mais les gens réfléchissent « ngwashi », « pangi » ou « mwan'etou » ou encore « ndugu yangu ». Dommage !

"Prophétie au Soir du 23 décembre 2018

Nous sommes au soir du 23 décembre 2018. Les bureaux de votes viennent de fermer partout dans ce pays continent. Les machines à voler (sic) ont fait leur travail en fonction des Hackers Arabes et Russes que Joseph Kabila a fait venir pour la prise en charge du serveur central afin de transférer les voix à celui qui en manquait. Chaque Etat-major commence à faire ses comptes en fonctions des résultats distillés par leurs témoins disséminés à travers les bureaux électoraux. 

Tard dans la soirée le Camp de Tshisekedi se proclame vainqueur. Le Camp Fayulu mêmement. Quant au camp des FCC, conscient de l'échec de leur candidat de fretin, il appelle à l’apaisement. Cependant le pouvoir instruit la Police et l'armée de quadriller les grandes villes.

"Elections en RDC : Le Sang Va Couler

Les hackers disposent déjà des résultats compilés et intégrants les millions de fictifs au profit de Safari. Ces résultats sont transmis à Joseph Kabila. Il donne instruction de geler leurs publications en attendant qu'il se rassure de tous les dispositifs sécuritaires pour contenir tout débordement des partisans des Oppositions se jugeant floués.

Aux petites heures de la matinée, ils sont publiés. Emmanuel Shadary est élu Président de la République. Les FCC ont obtenu la majorité écrasante au Parlement et aux entités de base. Le Peuple Congolais s'estime son suffrage volé.

Le dispositif militaire et policier est musclé. Quelques tueries à balles réelles ci et là. La communauté internationale condamne " l'usage excessif de la force contre les manifestants et demande aux différents leaders d'introduire des recours sur les différents contentieux auprès des instances constitutionnelles qui ne sont que la Cour Constitutionnelle made in Kabila. Celle-ci après des tours de passe-passe confirme l'élection de Shadari et la Majorité parlementaire au FCC.

"Vers Un Gouvernement d’Union Nationale ?

Le Camp de LAMUKA, conscient d'avoir gagné mais ne disposant pas de l'imperium  se retrouve muselé. Quant au Camp de Vital Kamerhe et Felix Tshisekedi, ils sont conscients du rôle destructeur de l’Opposition. Il se rapproche des FCC pour un Gouvernement de coalition nationale dont la primature sera une fois de plus, proposée à Félix Tshisekedi au grand dam de Vital Kamerhe qui se contentera de quels postes mais pas des plus juteux.

Ainsi, Joseph Kabila aura réussi à déclasser Félix Tshisekedi qui ne serait pas à mesure de résoudre les problèmes sociaux de cette population. Le Peuple serait encore le dindon de la farce. Par le jeu de Joseph Kabila les deux camps se seraient neutralisés.

Adieu Vaux et Vâches   

Comments (0)

Leave a comment