Est-ce Que la Standard & Poor Américaine A-t-Elle Ajusté Prématurément les Perspectives de la RD Congo ?

Felix Tshisekedi

Nous venons dans les paragraphes qui suivent, nous inspirer d’un article de TheAfricaReport et de Standard & Poor pour ouvrir une petite fenêtre sur les notations de créance qui dictent à travers le monde, la capacité et faciliter d’attirer les investissements privés et celles de fonds souverains à travers le monde.

Azarias Ruberwa fait coffrer un jeune banquier Congolais pour détournement de l’argent destiné à ses frères de Minembwe

Azarias Ruberwa

Huit mois après élections, rien n’a changé en RD Congo. L’ancien système de la Kabylie résiste tout changement et continue à exercer un pouvoir sans précèdent. Azarias Ruberwa, l’homme qui veut balkaniser la RD Congo, peut souffler le chaud et froid en même temps. De la même façon que la lune tourne autour du soleil, les co-présidents de la RD Congo tournent autour d’Azarias Ruberwa. C’est lui la "loi" et la constitution en même temps.

Les Fonds Clandestins – 2e Partie: La Banque Secrète d’Investissement de la Famille Kabila

Joseph Kabila et ses fonds clandestins

Le portefeuille de Kinduelo va au-delà des secteurs bancaire et financier. Il a lancé en 2008 la société de distribution de pétrole Sud Oil. Tout en étant propriétaire de plusieurs pompes à essence, la compagnie a également participé à un contrat d’exploitation pétrolière avec un consortium d’entreprises européennes, sud-africaines et congolaises.

Pages

ACTUALITES DU JOUR

Moise Katumbi

Crimes écologiques en RD Congo : Il...

5 days 4 hours / 0 comments

« Voilà le terrorisme écologique (…). On est en train de tout décimer. Ça, c’est une déforestation massive. Ça, c’est un complot contre la République démocratique du Congo. On ne peut pas accepter ça. Tous ces bois sont en train de partir à l’étranger et en particulier vers la Chine. Nous ne pouvons pas décimer nos forêts comme ça. Les autorités doivent arrêter tout ça. C’est ne plus possible, regardez vous-même. On est en train de couper au moins 100 hectares par jour. Bientôt, ça va être désertique ici. Le vrai terrorisme, c’est ça » Moise Katumbi.