NOUVEAUX MASSACRES A BENI : LA MONUSCO DOIT PARTIR MAINTENANT !!!

La MONUSCO DOIT PARTIR

La Monusco doit partir car elle s’est enlisée dans le marasme de l’Est à cause des affaires et des émoluments que la longévité de leur mission  procurent. Elle est devenue si encombrante, si inefficace et en connivence avec les forces négatives que la majorité des Congolais de l’Est demande maintenant leur départ.

Dans une audience du Congrès Américain de juin 2004 sur l’Irak,  la stratégie était celle de « gagner les cœurs et les esprits » des irakiens, par les États-Unis et leurs partenaires tout en assurant la sécurité militaire et en soutenant les programmes de réformes économiques et politiques. On voit une stratégie divergente par la Monusco en RD Congo. Comme les images vidéo ci-contre l'indiquent, les Congolais en ont marre et vont dorénavant se prendre en charge.

La Monusco s’est transmutée en une force indigène, allant aussi loin que faire des pactes avec les forces négatives ou les généraux de la FARDC sous sanctions internationales.  S’adressant à la population de l’Est sur radio Muungano Oicha, Valentin Mubake a isolé le problème de l’Est dans son audio ci-contre que nous avons traduit en français pour une large diffusion.

« Les tueries ne vont pas se terminer si le commandement militaire à Kinshasa n’est pas remanié. Tout va continuer par ce que les tueries sont planifiées à partir de Kinshasa. Vous savez que les américains et d’autres occidentaux, ont sanctionnés trois généraux de la FARDC par ce qu’on les a attrapé entrain de vendre les armes aux ennemis qui sont en train de faire le trafic des minerais (,) Concernant ces trois généraux, le représentant américain pour l’Afrique centrale a déclaré hier sur les ondes, a demandé à Tshilombo de changer le commandement militaire. Il a cité trois généraux : Delphin Kahimbi de la DEMIAP ; Tango Fort (Amisi Kumba) et John Numbi. Tout le monde sait que ce qui se passe à Beni est planifié ici à Kin. Et si ces généraux ne sont pas changés, c’est une mise en scène et un théâtre. » Valentin Mubake.

Sur le même élan que Valentin Mubake, ancien conseiller politique d’Etienne Tshisekedi, le Mouvement des Patriotes [Congolais] de Beni (MPB) signale à Beni, la présence du General Amisi Tango Fort. Il est basé à l'hôtel Rock à Boiken/Beni. Le même message dit qu’avant hier il est allé avec plusieurs de ses militaires laissant les uns à Mbau et les autres sur le tronçon Kokola-Maimoya-Eringeti pour perturber ce dernier assaut foudroyant contre les ADF.

Plutôt que de s’attendre à une certaine accalmie, les habitants de Beni s’attendent à une recrudescence des tueries et embuscades ces derniers jours de l'année. Le plus inquiétant reste le pacte secret du General Amisi Tango Fort avec la Monusco qui semble être de connivence directe avec les ADF.  MPB soupçonne que la MONUSCO est entrain de permettre aux ADF de se reconstituer.

Nous avons l'opinion que l’on ne pourrait plus éviter la collusion entre le peuple de l’Est de la RD Congo et la Monusco. A l’heure que nous couchons ces lignes, la MPB demande « à tout citoyen [ Congolais] originaire ou vivant à  Beni-Butembo et ses environs d'être extrêmement prudent et de dénoncer tout mouvement suspect aux FARDC et de se mobiliser par tous les moyens possibles pour chasser la Monusco et tous ses collaborateurs pour [leur] survie, sinon c'est l'extinction de [leur] communautés qui s'annonce …» Ceci est trop grave !

Que fait donc la Monusco à Beni-Butembo ? Comment justifie-t-elle son budget et ses dépenses vu que sur le terrain, ils ne font absolument rien !

Il nous revient que la MPB demande les habitants — jeunes,  papas, mamans,  enfants, vieux — de la région de Beni et Butembo,  quel que soit leur tribu ou religion de se prendre en charge ? N’est-ce pas cela le rôle des FARDC avec l’aide de la Monusco ? Heureusement que le peuple du grand Nord se reveille. Les populations du grand Kivu en particulier et tous les Congolais en général doivent s'unir pour réclamer le départ de la MONUSCO. Ils sont plus préoccupés à perpétuer leur mission qui est très onéreux et très lucratifs

La menace est réelle et tout porte à croire que les malheurs de BENI justifient la présence du contingent des Nations unies dans le Nord et Sud-Kivu. La situation est gagnant-gagnant pour la Monusco et perdant-perdant pour le peuple qu’ils ont comme mission de protéger. Le nombre de forces négatives a augmenté exponentiellement sous le vu et su de la Monusco. C’est donc le contraire qui se passe en RD Congo depuis plus de 17 ans.

Curieusement, la présence de la Monusco a une correlation avec les zones rouge, infestées par les forces negatives  en RD Congo. Les crimes les plus odieux se passe sous leurs barbes. S’ils ne sont pas là pour créer un climat favorable en vue de diminuer les tensions inter-ethnique ou amenuiser le problème foncier qui attire les Rwandais en RD Congo, que fait donc la Monusco en RD Congo ?

Il est donc temps que la Monusco parte !!!

 

 

Comments (0)

Leave a comment