RD Congo : Quand les princes du football africain rencontrent le prince de l’Eglise Catholique à Kinshasa

Ahmad ahmad et son éminence le Cardinal Monsengho

KINSHASA: La FECOFA a reçu hier, la visite des invités de haute marque du football africain. A part le président de la Confédération Africaine de Football (CAF), Ahmad  Ahmad, il y a eu également la présence de Samuel Eto, indisputablement un prince du football africain aux côtés du président de la FECOFA  Constant Omari et le 1er Vice-Président de la CAF, le nigérian  Kwesi Nyantakyi.

Volteface sur nos léopards et le rappel du discours moralisant et motivateur du président de la FECOFA, les fanatiques du ballon rond espèrent que la rencontre entre les princes du ballon rond et le prince catholique, son éminence le Cardinal Monsengho, amènera la bénédiction tant attendu par le peuple congolais eu égards au Mondiale de 2018 en Russie.

En général, le football et la religion ressemblent à deux mondes en parallèle, bien que l’on voit nombreux footballeurs qui pointent le ciel du doigt ou signent carrément le signe de la croix après avoir marqué un goal.

N'avions-nous pas vu également à Tokyo les joueurs du Brésil s’agenouiller en 2002 après leur 5eme coupe du monde à Tokyo et prier dans le stade ? Faudra-t-il que nos léopards imitent les brésiliens ou seule la bénédiction du Cardinal Monsengho suffit ? A eux d’en juger. Ce ne sont pas les talents qui manquent et ni la volonté des autorités du sport Congolais. Il nous semble qu'un peu de religion et de foi feront du bien à nos vaillants léopards dans le futur.