RDC: 14 arrestations après des manifestations d’étudiants contre la vie chère

Les etudiants a Kinshasa, RDC

Quatorze personnes ont été arrêtées jeudi en marge de manifestations d’étudiants contre la hausse des prix du pain et des transports en commun à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo, a indiqué la police. Des agitations ont été enregistrées dans la matinée sur les campus de trois universités, « où les étudiants ont tenté de descendre sur la chaussée pour exprimer leur désapprobation » au sujet de l’augmentation des prix des transports en commun, a écrit dans un communiqué le colonel Pierrot Mwanamputu, porte-parole de la police congolaise.

« Huit présumés étudiants » et « six fauteurs de troubles » ont été arrêtés, poursuit le communiqué. Le calme est revenu sur les trois campus. Il y a quelques jours, un appel anonyme largement relayé sur les réseaux sociaux avait invité les étudiants congolais à « se mobiliser et à marcher afin que le gouvernement revoie à la baisse le prix du transport et autres ».

Le prix des transports en commun a augmenté la semaine dernière pour la première fois depuis six ans à Kinshasa.

Le prix de la course de taxi et des autobus publics est passé de 500 à 700 francs congolais (0,30 à 0,43 dollar), ont constaté vendredi des journalistes de l’AFP.

Quelques jours auparavant, le prix du carburant à la pompe avait également été revu à la hausse, il oscille entre 1.800 et 1.900 francs congolais (1,12 et 1,18 dollars).

Fin mars, le prix de la baguette de pain avait connu une augmentation de 80% pendant quelques jours avant de retomber – mais le pain a perdu entre-temps du volume.

 

 

SOURCE:

Comments (0)

Leave a comment