Silence Joseph Kabila pille la République Démocratique du Congo

Les articles que publie Congovox reflètent à point nommé la réalité de ce qui se passe dans le Pays de Joseph Kabila. Hier nous avions alerté le monde sur ce qui se trame contre Moïse Katumbi et Kyungu Wa Kumwanza.

Pour rappel, le pouvoir de Kinshasa prépare un plan semblable à celui qui avait été utilisé contre le Pasteur Kutino Fernando en simulant la découverte des armes qu’ils ont eux-mêmes cachées dans les territoires de Mitwaba, Pueto et Kasenga. Ces faits devraient être attribués à Moïse Katumbi et à Kyungu Wa Kumwanza pour les arrêter et les déférer devant la justice militaire qui les condamnerait à de lourdes peines et ainsi, le déclasser.

Aujourd’hui nous sommes préoccupés par de nombreux virements des importantes sommes d’argent vers Dar Es Salam, Le Zimbabwe et Cuba. Ces sommes d’argent proviennent de la Direction Générale de Douanes et Assises (DGDA) dirigée par le beau-père de Joseph Kabila, Monsieur Déogracias Rugwiza, un sujet Rwandais.

Ce Monsieur a mis sur pied un montage digne d’Al Capone de triste mémoire. A Dar Es Salam en Tanzanie, toutes marchandises à destination du Katanga et même le Sud Kivu sont déclarées et payées sur place. Une Agence privée dont le nom du véritable propriétaire n’est pas connu.

Ce marché est sous traité à un sujet Tanzanien dont les relations avec Joseph Kabila ne font l’objet d’aucune ombre. Ces sommes d’argent sont-elles reversées dans les comptes du Trésor ? Allez-y comprendre quelque chose.

De là les sommes d’argent sont virées vers le Zimbabwe et Cuba sans compter ce qui reste en Tanzanie. Nous pensons que le Ministre des Finances Yav est au courant de ces opérations et doit les avoir autorisées.

Quant au Premier Ministre Matata, il nous semble que depuis la nomination de ce Ministre, hier Directeur de Cabinet Adjoint de Kabila, chargé des questions financières, il a perdu complètement le contrôle des finances de cet Etat. Il n’a plus que ses larmes pour pleurer.

Monsieur Luzolo Mbambi, où êtes-vous ? C’est là que vos attributions aussi burlesques que floues pouvaient être utiles à cette Nation en déliquescence très avancée. Vous avez le temps de vous occuper des idioties et des futilités en lieu et place de cette fraude à grande échelle.

Nous te recommandons la lecture de l’Évangile de Jésus Christ selon Saint Luc 12 de verset 54 à 59. Il faut savoir lire les signes de notre Temps.

Categories: 

Comments (0)

Leave a comment