Skip to main content

Bien joué Gouverneur Theo Kasi Ngwabije ! La Chine ordonne ses six sociétés minières de quitter la RD Congo

C’était non seulement une exploitation illégale des matières premières de la RD Congo, mais une deuxième forme d’esclave que les soi-disant investisseurs chinois mettaient en pratique. Exploitation sans permis, destruction de l’environnement, cette inclination à ne point respecter les lois de la RD Congo et puis la pratique du fouet pour soumettre les Congolais.

 

Où va Felix Tshisekedi ? d’abord les Chinois, puis les Rwandais et maintenant les Russes

Avec la bénédiction de Joseph Kabila les Chinois contrôlent plus de 80% de minerais du Congo. Ensuite vint les Rwandais après la visite de Felix Tshisekedi à Goma où un partenariat avec SAKIMA a été  signée pour l’or du Kivu. Pour ficeler le tout, les Russes vont contrôler la dernière des poules pondeuses de cash, la minière de Bakwanga (MIBA). Est-ce que Felix Tshisekedi se rend compte de cette situation très grave où les richesses du Congo profitent aux étrangers et non les Congolais ?

Péril Chinois en RDC (suite) : Révision du contrat minier de 6 milliards de dollars

Nous avions toujours dénoncer le mal du temps de Joseph Kabila et en ce temps de Felix Tshisekedi. Pour la première fois, nous sommes d’accord avec le président Felix Tshisekedi pour réexaminer les contrats léonins Chinois. Jusque-là, aucune infrastructure promise a été construite. Les hôpitaux et universités promises en échange de plus 90 milliards de  valeurs de minerais n’ont jamais été réalisée.

Sujet De Honte Pour L’Afrique Du Sud : Un Citoyen Sud-Africain au Centre de la Déstabilisation de la Commission Électorale de la République Démocratique du Congo

La République d’Afrique du Sud poursuit continuellement le grand désir d’être un exemple de leadership pour l’Afrique et le monde, depuis l’avènement de sa démocratie à travers des processus de paix et de réconciliation nationale. Son emprise sur le continent Africain principalement s’étend donc non seulement sur le plan économique, mais aussi politique et social.

 

Subscribe to Music