ANR

L’ANR égale à la GESTAPO ? Kalev Mutond, s’en prend à l’ex-gouverneur du Katanga Moise Katumbi

Kalev Mutond

L’histoire nous dit que la Gestapo, l’obscure Police Secrète d’Adolf Hitler, avait le pouvoir d’enquêter sur les cas de trahison, l’espionnage, le sabotage et les attaques criminelles sur le parti NAZI et l’Allemagne.

La loi qui avait donné tant de pouvoir à la Gestapo avait été adoptée par le gouvernement Allemand en 1936. Cette loi donnait CARTE BLANCHE à la Gestapo de fonctionner sans contrôle judiciaire.

Read more about L’ANR égale à la GESTAPO ? Kalev Mutond, s’en prend à l’ex-gouverneur du Katanga Moise Katumbi

La troïka Mugalu, Kabila et Mutond — Une « fatwa » pour éliminer l’ex-gouverneur Moise Katumbi

Pasteur Théodore Mugalu, Joseph Kabila, Kalev Mutond et Moise Katumbi

Un autre jour, une autre machination, un autre coup foiré, un autre complot conjugué par la haute instance du pays pour neutraliser l’ex-gouverneur du Katanga. Cependant, parler de complot ne commence même pas à effleurer la haine viscérale que portent les barons du régime de Kinshasa vis-à-vis de l’ex-gouverneur du Katanga Moise Katumbi Tchapwe. Le régime lui en veut même quand Moise Katumbi décréte une prière journalière de midi... Comment sommes-nous tombé aussi bas ? Read more about La troïka Mugalu, Kabila et Mutond — Une « fatwa » pour éliminer l’ex-gouverneur Moise Katumbi

Lettre ouverte — de Madame Tokwaulu au président François Hollande

Joseph Kabila, Francois Hollande

« Monsieur le Président, je vous fais une lettre que vous lirez peut-être si vous avez le temps… » De mon enfance en Normandie il me revient ce couplet du chant le « déserteur » de Boris Vian. Sans doute l’avons-nous chanté à la même époque sans savoir que vous deviendriez le Président à qui il serait adressé et moi cette femme congolaise qui l’utiliserait pour vous interpeller.

Monsieur le Président,
Je m’appelle TOKWAULU AENA Bernadette, je suis une femme de 54 ans, célibataire, mère de trois enfants, juriste et écrivain. Read more about Lettre ouverte — de Madame Tokwaulu au président François Hollande

Pages