Déclaration du Président Royce sur les sanctions ciblées en RDC

President Ed Royce

Washington le 23-06-2016 :  Aujourd’hui, le  président de la Commission des Affaires Etrangères de la Chambre de Représentants, Ed Royce (R-CA) a publié une déclaration soutenant la décision de l'administration d'imposer des sanctions contre une personne qui a contribué à la crise politique en cours en République démocratique du Congo (RDC). Cette annonce intervient après que le président Royce a rejoint les membres du comité dans l'introduction de la législation bipartisane (H. Res. 780), dirigé par Rep. Chris Smith (R-NJ), exhortant le président Obama à sanctionner les personnes qui portent atteinte à la constitution de la RDC ou empêcher une alternance pacifique transition démocratique.

 
LE PRESIDENT ROYCE A DIT: « Je suis heureux que l'administration a répondu à notre appel pour sanctionner les fonctionnaires responsables de la répression meurtrières en RDC contre les militants pacifiques et l'opposition politique. Les citoyens congolais veulent des élections libres, justes et dans le délai. Voilà pourquoi je me suis joint à mes collègues dans l'introduction de la législation qui exigent le gouvernement de Kabila de respecter la Constitution de la RDC, et demande à l'administration Obama d'imposer des sanctions aux fonctionnaires congolais qui entravent  le processus démocratique. L'action d'aujourd'hui est un premier pas encourageant. »

Comments (0)

Leave a comment