Dossier Tenke Fungurume : Plus de 100 millions USD disparus — un coup de force est maintenant approprié !

Joseph Kabila et Albert Yuma

Au moment que les travailleurs de la Gécamines sont impayés ; au moment que les travailleurs malheureux noient leur désespoir dans le « Mukoyo » (boisson fort alcoolisée) à Kasulo à Kolwezi ; au moment où les dossiers passifs de travailleurs contre Freeport restent bloqués par le ministère de la Justice et pendant que le Président Kabila n’est plus un président élu, sous l’orchestration de l’immuable et indomptable Albert Yuma, une escroquerie de plus de 100,000,000 USD vient de se passer sous la table.

Oubliez le montant que Tom Wilson a déclaré dans son Twitter ci-contre pour disculper Freeport eu égards de la législation anticorruption des Etats-Unis. En Chine ou « la petite porte » (« hou men » en chinois, entendez CORRUPTION) avait été inventé, CMOC, Lundin, BHR ont payé gros.

Ainsi, nos politiciens se battent pour de miettes à Kinshasa alors que Kabila continue à piller. Pourquoi cette opposition n’en parle-t-elle pas ? Oh peuple Congolais, oublions nos politiciens a Kinshasa. Trop c’est trop. Nous devons faire table rase et en ce point un coup de force est approprié. Nous y reviendrons, en entendant voici ici-bas l’intégralité de l’article de Reuters sur ce vol massif.

Un communiqué déclare que Freeport-McMoRan Inc. (FCX.N)  a payé $ 33 millions pour résoudre des réclamations intentées contre elle par la compagnie d’Etat Congolais, la Gécamines sur la vente de sa participation majoritaire dans la mine de cuivre de Tenke à la compagnie Chine Molybdenum Co Ltd (603993.SS).

Le règlement, qui a été révélé dans la publication de 2016 du bilan du quatrième trimestre (Q-4) de la société, note la fin de poursuites, y compris une plainte devant la Chambre de commerce international, a déclaré Freeport-McMoRan. CMOC a acheté la participation de 56 pour cent en mai pour 2,65 milliards de dollars.

Le ministre congolais des Mines a déclaré dimanche que la Gécamines, propriétaire d’une participation de 20 % dans Tenke, avait abandonné ses objections à l’achat par CMOC ainsi que l’acquisition par la société privée chinoise BHR d’une participation de 24 pour cent de Lundin Mining.

La semaine dernière, le Centre Carter basé à Atlanta avait demandé au gouvernement de publier des détails sur l’indemnisation reçue par la Gécamines dans le cadre de tout règlement.

Le ministre des Mines et les représentants de la Gécamines n’étaient pas immédiatement disponibles le jeudi pour avoir leurs commentaires. Le CMOC a [également] refusé de commenter si elle avait versé des sommes à Gécamines.

Tenke est l’une des plus grandes mines de cuivre du monde avec des réserves prouvées et probables de 3,8 millions de tonnes de cuivre contenu.

Comments (0)

Leave a comment