FLASH, FLASH, FLASH — AFFECTATION DES GENERAUX RWANDAIS POUR FACILITER LE PASSAGE DE 40,000 HUTUS A L’EST DE LA RD CONGO

Paul Kagame et Joseph Kabila

Il n’est pas secret que ni Paul Kagame et ni Joseph Kabila ont une moindre considération envers les leaders de l’opposition Congolaise. Ils peuvent soit acheter leur conscience quand ils veulent our les distraire avec n’importe quoi.

Au menu de cette période de fin de la saison sèche, c’est la tension qui monte, monte et monte dans le grand Kivu. Au moment que nous parlons, nos sources viennent de nous confirmer la restructuration qui se passe loin et très loin de la Négociation Inter-Congolais. Est-ce finalement la distraction dont Paul Paul Kagame et Joseph Kabila avaient besoin pour mettre le gros de leur colonie de peuplement d’être mis en place ? Aucune doute.

En effet, à part les 15,000 refoulés Hutus de la Tanzanie, voici maintenant 40,000 refoulés supplémentaires Hutus que le Rwanda n’a pas de capacité d’accueillir et qui dans un accord secret signé entre Joseph Kabila et Paul Kagame vont dorénavant s’installer définitivement a l’Est de RD Congo, au Sud de l’Ituri ou il ya de grandes espaces capables de les abriter et leur permettre de faire de pâturage et de fermes.

Au moment que nous accouchons ces lignes, les généraux rwandais qui ont été affectés au Congo sont les suivants :

1. GOMA :                              Général GAHIZI

2. KANYABAYONGA :             Général BISA MAZA

3. BUTEMBO :                        Général TANGO FORT

4. ITURI :                               Général TITO BIZURU

5. BENI (Ville) :                      General  MUBIRIGI                         

Notons également qu’en plus de 40,000 familles hutues qui sont en route pour occuper les zones déblayer de Congolais par les massacres, un couvre-feu est organise de 19:00h a 6:00h du matin a Butembo, Beni, Oicha, etc. Le but de ce couvre-feu est de créer un couloir de passage libre de ces familles.

Est-ce que les soi-disant opposants peuvent poser la question aux représentants de la mouvance ce que trament avec Joseph Kabila à l’Est ? Les leaders de l’opposition doivent demander à la Croix-Rouge internationale de vérifier ces faits sur le terrain.

Nous pensons qu’il est temps de comprendre que l’heure est très grave est que l’implosion du Congo devient une grande possibilité. Il est temps de prendre la rue si Joseph Kabila ne stoppe pas ses machinations à l’Est.

Comments (0)

Leave a comment