FLASH, FLASH, FLASH: DR FELIX KABANGE NUMBI ET S.E. DENIS KAMBAY ACHETENT ET CACHENT DU CARBURANT A KINGABWA

DR FELIX KABANGE NUMBI ET S.E. DENIS KAMBAY

Nous venons d’apprendre que le Dr Félix Kabange Numbi et S.E. Denis Kambay respectivement ministre de la Santé et du Sport viennent d’acheter un très grand lot des carburants et bidons qu’ils ont caché à Kingabwa, zone de Limeté - Kinshasa.

L’objectif de cette opération est d’incriminer le Rassemblement face à la communauté internationale. Prétendre que le rassemblement s’est approvisionné en combustible pour la préparation des cocktails Molotov.

Congovox dénonce avec force cette lâche manœuvre dilatoire, commanditée par les deux indéfectibles acolytes du président Joseph Kabila. C’est étonnant que même au niveau de ministre, que la falsification soit monnaie courante. Comme nous l'avions dit dans un autre article, certains des proches du ministre Kambay lui « attribuent sa fougue à son passé de pratiquant de la boxe et d’autres estiment qu’il s’agit de son niveau de maturité qui laisse plutôt à désirer ». L’autre personnalité, entendez le Dr Kabange, n’est pas plus brillant.

Comme nous avions reporté, le Dr. Félix Kabange Numbi était « sorti de la faculté de médecine de l’Université de Lubumbashi dans des conditions obscures, ce jeune médecin généraliste exerça aux Cliniques Universitaires…ses prestations furent catastrophiques. Plusieurs cas de décès des malades suite à ses mauvais diagnostics et mauvaises médications …excédé par son incompétence, le Professeur Kahumba décidera de lui retirer son diplôme de médecin. C’est le Pasteur Mulunda qui interviendra pour que le Professeur Kahumba puisse revoir sa position ».

Il est maintenant clair que la peur a changé de camp et que c’est le scenario d’enlisement que la majorité présidentielle vient d’embrasser au moment que se passe le dialogue petit format. Le petit peuple est prêt et vous attend de pieds fermes !!!

A titre de rappel, d’ici minuit, il ne restera plus que 3 jours exactement avant la fin du deuxième et dernier mandat constitutionnel de Joseph Kabila. Il se débat comme un diable dans un bénitier pour étendre son mandat mais, toutes les voies sont bloquées. A moins que la CENCO opère un miracle, la population va le bouter dehors au 20 décembre 2016.

Nous demandons aux congolais sur toute l’étendue nationale d'être prête à se soulever comme un seul homme et récupérer le pouvoir.

A bon entendeur salut.

Comments (0)

Leave a comment