La Tigresse Sort Ses Griffes: « Vous avez reçu l’argent de mon frère, vous devez voter la loi ! »

Jaynet Kabila en Colere

Depuis les révélations accablantes diffusées par J.A. sur la machine à voter de Corneille Nangaa, la famille politique et biologique de J. Kabila est sens dessus-dessous.

Immédiatement après la diffusion des enregistrements, une réunion de recadrage des députés du PPRD a été organisée au cours de laquelle Kabila les a menacés de tous les maux s’ils ne votaient pas la loi de sa machine à voter. Néhémie Mwilanya, le directeur de cabinet, chargé de la basse besogne a remis à chaque député 2.500 dollars pour obtenir le vote de recevabilité du texte. En cas de vote final de la loi, promesse est faite aux députés de recevoir le reste de l’enveloppe, soit à nouveau 2.500 USD.

Toute honte vue, les députés de la MP qui s’étaient vus remonter les bretelles ont donc suivi le mot d’ordre. La recevabilité  fut obtenue sans difficulté et la loi envoyée en commission PAJ.

Pour la famille Kabila et sa machine à voter, c’est à ce niveau que les choses se corsent. Ne faisant plus confiance à personne, Kabila a envoyé sa « jumelle » pour surveiller les députés de la commission PAJ et d’avoir l’œil sur toute tentative de déviationnisme. « Vous avez reçu l’argent de mon frère, vous devez voter la loi ! » leur a-t-elle dit sur un ton menaçant.

La commission va terminer tardivement. Pour Kabila, le vote de cette loi est une question de vie ou de mort. Sans la machine à voter, le dictateur ne peut espérer obtenir les voix nécessaires à disposer d’une majorité parlementaire pour modifier la constitution après les élections législatives qu’il voudrait organiser avant l’élection présidentielle afin de rester au pouvoir.

Jaynet, Zoe et Joseph et toute la fratrie ont donc décidé de jouer le tout pour le tout par la corruption, le chantage, la manipulation et la menace ! En complicité avec Nangaa, Néhémie, Minaku, Kalev et consorts, les Kabila veulent imposer la tricherie par la loi électorale qui vient compléter un fichier électorale totalement corrompu avec des millions de fictifs, doublons, mineurs et étrangers.

Preuve est faite - pour ceux qui croyaient encore à des élections honnêtes - que le clan a décidé de défier le peuple congolais pour rester au pouvoir et poursuivre tranquillement leur entreprise de prédation  mises au grand jour dans les scandales de Panama Papers, BGFI, passeports biométriques, Paradise Papers etc.

Qui vivra verra

Comments (0)

Leave a comment