L'attaque du Centre Pénitentiaire dans l'est de la RDC tue 11 et libère 900 prisonniers

Evasion de la prison de Beni

Kinshasa - Un responsable de la République démocratique du Congo affirme que des hommes armés ont attaqué une prison a Beni dans la ville orientale de la RDC, tuant au moins 11 personnes et libérant plus de 900 prisonniers.

Le gouverneur de la province du Nord-Kivu, Julien Paluku, a déclaré que huit gardiens de prison étaient parmi les 11 morts dans l'attentat du dimanche après-midi. Il a déclaré qu'environ 30 prisonniers sont restés en prison.

Paluku a annoncé un couvre-feu à Beni et à proximité de Butembo, disant que seule l'armée et la police peuvent circuler. Les suspects n'ont pas été immédiatement connus.

Par ailleurs, la police de la RDC a déclaré samedi qu'un groupe d'hommes a attaqué un poste de police à Kinshasa, en tuant au moins deux.

En mai, les membres de la secte chrétienne [Budia Dia Kongo] ont pris une prison à Kinshasa, libérant leur chef et les autres. Des témoins disent que des milliers avaient échappé de la prison de Makala.

Des dizaines de groupes armés luttent pour le contrôle de la région orientale de la RDC, riche en minerais.

 

 

SOURCE :

Comments (0)

Leave a comment