LES ETATS-UNIS APPELENT AU RESPECT DE LA CONSTITUTION

Thomas Perriello, Envoye Special de la Region de Grands Lacs

Nous avons constate que le peuple Congolais, au Nord, au Sud, a l’Est et a l’Ouest pense fièrement de la Constitution.

Il désire l’organisation de l’élection présidentielle qui pourrait constituer la première transition démocratique de la RDC, un pays qui a beaucoup souvent durant la dernière décennie.

C’est une opportunité historique. Je pense qu’il ya eu beaucoup de frustration, par ce que le gouvernement ne respecte pas les termes de la constitution qui exigent la convocation des élections pour Décembre prochain vu que le mandat du président prend fin en Décembre en cette année.

Il était important d’amener tous les acteurs politiques sur la table pour trouver une solution. Cela n’a pas eu lieu. Il n’ya pas eu de compromis, mais il ya quelque progrès.

Tout le monde sait que le mandat de Joseph Kabila prend fin le 19 Décembre. Mais il y a de désaccords sur la légitimité de prolonger le mandat et la tache est difficile de rassembler tout le monde pour trouver une solution et compromis avec de partenaires qui soient acceptable par le peuple souverain du Congo.

Jusque-là il ya beaucoup de confusions, les délais des échéances proposées par le gouvernement pour qu’il quitte le pouvoir est un peu long. La proposition n’indique pas clairement quand son mandat prendra fin. La Constitution prévoit l’organisation de la présidentielle le mois prochain et c’est ce que veut la majorité de Congolais. C’est une position populaire.

Comments (0)

Leave a comment