Les propos du Vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders mal interprétés.

Vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders

Selon un media instrumentalisé par le gouvernement Congolais, Moïse Katumbi aurait tenté de fuir en allant se réfugier chez le Consul Belge à Lubumbashi. Mais, selon les dires de Didier Reinders, « Moïse Katumbi était inquiet pour sa situation personnelle dans les prochains jours. » et il ajouta « nous l’avons écouté ». Est-ce que parler de crainte équivaut a parler d'exil? Apres lecture du contenu de l’article et le libellé du titre, il nous semble que nos confrères ont très mal interprété les dires de Monsieur Reinders et ils ont raté la marque.

Moïse Katumbi va fuir pour aller où ? Il ne se reproche rien. L’Ambassade des Etats Unis a confondu le gouvernement avec un démenti sanglant sur Darryl Lewis, personne sur laquelle le Ministre Tambwe Mwamba avait fondé l’opinion du gouvernement. Il s’agit une fois de plus, un mensonge éhonté. Tous ceux qui suivent de près cette saga politico-kabilo-humoriste, savent que Moïse Katumbi entretient de tout temps des relations excellentes avec le Consul de la Belgique à Lubumbashi et même avec l’Ambassadeur Belge à Kinshasa.

D’ailleurs seuls les joueurs de son Club le T.P Mazembe obtiennent régulièrement des Visas Schengen quand cette Equipe se produit en Europe. Il est arrivé que les Visas soient refusés aux Joueurs de l’Equipe Nationales partant de Kinshasa vers l’Europe. Cela a toujours reflété l’excellence de ses relations avec les Européens et la confiance que ceux lui témoignent grâce à son sérieux.

Quoi de plus normal que devant la dégradation des droits et libertés élémentaires du Congolais qu’il ne se déplace pas à la résidence du Consul Belge pour passer en revu cette situation. Quand on est candidat à la Présidence de la République d’un Pays comme le nôtre, peut-on ignorer la diplomatie ?

Il n’y a que Joseph Kabila et ses Sbires qui peuvent faire circuler des informations du genre que Moïse Katumbi voulait fuir pour faire accréditer leur thèse sur sa culpabilité. Cette fois-ci ils se sont trompés de personne et d’adresse. N’est-ce pas que Moise Katumbi a toujours dit qu’il assume sa candidature et ne pourra en aucun moment abandonner le Peuple Congolais dans cette misère dans laquelle l’a plongé ce pouvoir décadent.

Haro Monsieur Joseph Kabila, ce pouvoir ne t’est  pas héréditaire. Il faut respecter la Constitution. C’est aussi simple et clair comme l’eau d’une source. Le Peuple Congolais ploie dans une misère la plus abjecte. C’est ça  la réalité. Il n’y en a pas d’autres.

Pourquoi notre Pays doit-il être victime des telles railleries de la part de la Communauté Internationale. Avec Joseph Kabila, nous avons déjà touché le plancher. Faudrait-il le crever maintenant ?

NON ; NON et NON, nous sommes un grand Peuple et nous ne voulons plus de Petit  Président.

A suivre

Comments (0)

Leave a comment