RD Congo: Haute trahison de Félix Tshilombo Tshisekedi et compagnie

Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe

Après la publication des répartitions des postes ministériels entre la coalition FCC-CACH, il y a lieu de se poser quelques questions sur l’avenir de ce Pays et décortiquer par-là, la quintessence de cette approche qui vise à phagocyter l’UDPS et l’UNC.

Joseph Kabila Comme « Maître » Incontesté

A ce jour le Peuple Congolais ignore superbement le contenu réel des accords signés entre Félix T. Tshisekedi et Joseph Kabila Kabange. Par contre à l’examen  des réparations des postes ministériels, il apparait clairement que Félix T. Tshisekedi venait d’hypothéquer non seulement le pays, mais également, consacrer Joseph Kabila comme « Maître » incontesté de la donne politique congolaise.

Certes, certains esprits diront qu’il n’avait pas de choix que de subir le dictat des boulimiques du FCC. Le piège qui s’est ouvert par les élections truquées vient de se renfermer avec la mise sur pied du bureau de l’Assemblée Nationale, du bureau du Sénat et la fameuse répartition des Postes ministériels.

« Félix et Vital Kamerhe viennent de signer le certificat de décès de leurs partis politiques respectifs ».

Joseph Kabila Kabange vient de fixer un masque à oxygène sur le nez et bouche de Félix Tshisekedi Tshilombo. Ce dernier bénéficie désormais d’une assistance respiratoire dont la bobonne est détenue par Joseph Kabila.

Selon les prévisions des analystes prospectifs de la politique Congolaise, Félix et Vital Kamerhe viennent de signer le certificat de décès de leurs partis politiques respectifs. N’en déplaise à Fils MUKOKO, Félix et Vital viennent de consacrer l’acte d’allégeance et d’inféodation à Joseph Kabila.

Nous observons également la détermination commune du FCC et de CACH de garder le monopôle de la gestion du pouvoir en RDC pour un temps long assorti d’un retour au pouvoir du Maestro Joseph Kabila.

Ce ne sont ni des supputations, ou encore moins  des rêves issus de l’imagination fertile du Congolais, mais, des évidences découlant des accords secrets signés entre Joseph Kabila Kabange et Félix Tshilombo Tshisekedi, lesquels accords n’avaient jamais été portés à la connaissance du Peuple.

Tous les faits ci-haut évoqués ne sont que la mise en pratique de ces fameux accords. Que le Peuple Congolais sache qu’il détient désormais  entre ses mains les véritables contenus de ces accords.

Au Finish Qui Trompe Qui ?

« Les dés sont jetés. Il faut assumer l’avenir nébuleux et l’échec programmé de la mandature  de Félix Tshilombo Tshisekedi ».

D’un côté Félix Tshisekedi fait sien le slogan de son Père qui symbolise un projet de société « le Peuple d’abord » de l’autre côté on prône le slogan « Joseph Kabila  d’abord ». Dès lors, à quel point stratégique se fera la jonction entre les deux projets de société ?

Certains bonzes de la Kabilie  nous répondent qu’il s’agit d’un programme commun de gestion du  Gouvernement. En réalité, il se profile un retour aux affaires de certaines personnalités qui ont saigné à blanc ce Pays. Au nom d’une soi-disante  réconciliation nationale, Félix et Vital vont chercher à expliquer L’inexplicable. Les dés sont jetés. Il faut assumer l’avenir nébuleux et l’échec programmé de la mandature  de Félix Tshilombo Tshisekedi.

Quelques détails frappent à la lecture intégrale de cette répartition.

Pourquoi Joseph Kabila tient-il à garder le Ministère de la Justice et garde des Sceaux ? Peut-on combattre les antivaleurs et laisser ce ministère entre les mains des FCC, incarnation de ces antivaleurs tant décriées par Félix ? Ce ministère a servi à manipuler tout le système judiciaire congolais pour écarter certains candidats et non des moindres  lors des dernières élections présidentielles. La logique se poursuivra en 2023. Que les concernés d’hier sachent qu’ils le seront encore en 2023.

Quant aux mines, il s’agira de garder la mainmise sur les richesses du sous-sol congolais et protéger les acquis miniers frauduleux de Joseph Kabila. Les Congolais n’auront que leurs larmes pour pleurer.

Que faire quand on gère le Ministère de la Défense sans en contrôler les différentes composantes ? Il en est de même du Ministère de l’Intérieur, la même logique se poursuivra .Que représentera le ministre de l’Intérieur avec toute la territoriale acquise au FCC ?

Sans pousser dans force détails, il est clairement constaté que l’UDPS et l’UNC sont à l’agonie et leur mort clinique sera bientôt constatée à moins d’une intervention des urgentistes efficaces.

Messieurs Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe, vous portez sur vos épaules, la responsabilité historique d’avoir vendu ce Pays aux forces obscures.

Tala sima zonga moto.

JM 

Categories: 

Comments (0)

Leave a comment