RDC: Didier Reynders «se réjouit» de la signature d’un accord

La majorité et l’opposition ont trouvé un accord, mettant fin à la crise.

La majorité et l’opposition en République Démocratique Du Congo ont signé ce samedi l’accord pour organiser la gestion de la transition après la fin du mandat du président Joseph Kabila le 20 décembre et l’élection de son successeur. Un compromis qui « réjouit » Didier Reynders, le ministre des Affaires étrangères.

« Ce texte constitue un pas important et positif vers une courte transition inclusive », a-t-il déclaré dans un communiqué. La Belgique appelle « les négociateurs à poursuivre leur travail en ce sens et avec le même esprit de compromis afin de finaliser les détails sans délais ».

Didier Reynders souhaite également que les institutions congolaises clarifient les opérations qui vont mener la tenue d’élections avant la fin de l’année 2017. Le budget et l’organisation de ces élections devraient faire l’objet d’une transparence totale « afin de créer les conditions de gouvernance faisant défaut aujourd’hui ».

Comments (0)

Leave a comment