Tambwe Mwamba exige la condamnation de Jean-Claude Muyambo

Alexis Tambwe Mwamba et Jean-Claude Muyambo

Après avoir déclaré aux évêques de la CENCO lors des discussions dans la commission de la décrispation politique que le Batonnier Jean Claude Muyambo était sous le coup d'une condamnation pour tantôt stellionat, tantôt escroquerie, tantôt abus de confiance finalement lui même ne sait sur quoi repose sa condamnation; Le Ministre de l'injustice de la RDC était confus d'apprendre que le prisonnier de la République, personnel et privé de Mr Kabila n'a jamais été condamné moins encore sa cause instruite; à prit la ferme décision d'obtenir à tout prix la condamnation de Jean Claude Muyambo.

Mécontent et très furieux, fera venir Tambwe Mwamba et lui fera savoir qu'il était entrain de se moquer de sa personne en lui donnant des fausses informations. Devant la colère du Roi de Kingakati, Tambwe Mwamba va le rassurer en disant que la décision était déjà prise, il ne reste que celle -ci soit prononcée. C'est dans  cette optique que Tambwe Mwamba avec le concours de SONGAMBELE avait organisé en date du 20/12/2016 une audience au mépris de règles procédurales car la citation à  prévenu était parvenue au Batonnier Muyambo le 17/12/2016.

Malgré la tension qui était dans la ville de Kinshasa, le Batonnier Jean Claude Muyambo s'était présenté à cette audience. Après avoir échoué son plan de faire condamné le bâtonnier Jean Claude Muyambo le 20/12/2016. Le Ministre de l'injustice s'est organisé avec le concours de Kalev Mutondo et son Avocat et agent de l'ANR Mr.Kamukuni à mettre toute les batteries en marche afin de le faire condamner. Le scénario de l'audience du 10/01/2017 en dit long.

Ne s'étant pas fatigué et vu qu'il est déjà aperçu comme un menteur aux yeux des évêques et du Roi de Kingakati, Tambwe Mwamba veut à tout prix laver son image. Raison pour laquelle, il a ordonné à ce que Jean Claude Muyambo soit ramèner à Makala afin qu'il soit notifié de la date d'audience prévue ce 24/01/2016 sans tenir compte de son état de santé.

La même source nous a fait savoir qu'une décision de condamnation du Bâtonnier Jean Claude Muyambo à 3 ans de prison est déjà rédigé par le collectif KAMUKUNI, NEHEMIE, KATAMBWE et les instructions sont déjà donner aux juges de ne prendre en compte aucune exception, aucun préalable et de passer outre tout moyen de droit même légal mais de faire en sorte que la décision soit rendue sur le bas le 24/01/2017 sinon ils auront à faire avec Joseph Kabila personnellement.

Espérons que les juges auront un comportement nationaliste le 24/01/2017.

Affaire à suivre.

Sisco Mayala Journaliste Indépendant et d'investigation.

Comments (0)

Leave a comment